Nous préparons la
VERSION 3
WSA FOREVER ♥️

Partagez | 
 

 I'll be drunk again to feel a little love ; ft. Maxym

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
» potins : 560
» double compte : Aucun.

» age : 24
» emploi/étude : Serveur au tommy's diner.
» numéro de maison : La grande coloc du bout de la rue, ça te parle ?

Can you keep a secret ?
greatest fear ?:
what Bee's thinking.:
avatar
OMG! Shayan DeFonteino is gorgeous!

Le roi SHOUSSETTE puante !!!!
MessageSujet: I'll be drunk again to feel a little love ; ft. Maxym   Jeu 19 Juil 2012 - 21:15

Jetant un coup d'œil circulaire à la salle de restaurant du Tommy's Diner, je ne vis que quelques clients qui discutaient autour d'une boisson chaude. Aucun ne semblait avoir besoin de mes services. Ce fut alors avec un soulagement évident que je reculai jusqu'à atteindre l'arrière boutique, hors de la vue de la clientèle. Je m'adossai contre le bord d'une table où étaient sagement pliés des torchons. D'un coup de main vif et violent, je les envoyai valser, les laissant rencontrer le sol sans plus esquisser un geste, à part celui d'enfouir mon visage entre mes mains. Je ne pouvais ignorer les battements bien trop rapides de mon coeur, comme s'il souhaitait s'échapper de l'emprise de ma cage thoracique. Je fis l'erreur de fermer les yeux un instant, pensant que ce geste accompagnée d'une lente respiration forcée allait aider mon esprit à s'apaiser. Ce ne fut pas le cas, dès que mes paupières furent closes, l'image de Brittany, morte, dont la peau était atrocement fripée, étendue à mes pieds, s'imposa à moi. Je voulus que le symbole de cet atroce souvenir qu'était le Spring Break - fête pendant laquelle j'avais retrouvé le corps de la Reine disparue, alors que je m'étais quelque peu éloigné de mes camarades -, je voulus trouver la force de rouvrir les yeux, et abandonner cette vision qui hantait mes jours comme mes nuits depuis trop longtemps. Lorsque mes maux de tête devinrent plus intenses encore qu'ils ne l'étaient déjà, j'usai de toutes mes forces pour ouvrir enfin les yeux, et abaissai mes mains. Sans réelle surprise, je découvris mes joues rendues humides par mes larmes. Je les essuyai d'un revers de manche, inspirai un bon coup et m'aventurai de nouveau dans la salle de restaurant.

Je la découvris vide. Je me rendis compte qu'il était l'heure de la fermeture. Je débarrassai donc les tables sans conviction, les nettoyai, passai un coup de balais sur le sol. Je quittai mon uniforme de serveur noir et blanc pour enfiler un jean, des baskets, et un tee-shirt marron des plus basiques. Je fermai les lumières du restaurant, et fermai la salle à clef. Le vent frais régnant en maître sur la nuit me fit frissoner, donnant la chair de poule à mes bras nus. Je plongeai une main dans ma poche pour en sortir une cigarette dont je m'empressai de pincer l'extrémité grâce à mes lèvres, et un briquet. Je profitai de ce plaisir nocif qui m'avait terriblement manqué durant ma journée de travail, qui m'avait paru interminable. Je sortis de la poche arrière de mon jean mon téléphone portable. Je répondis à mes nouveaux messages tout en m'amusant à faire de petits ronds avec la fumée de ma cigarette. Je décidai ensuite de faire un tour sur Facebook, toujours grâce à mon mobile. Je découvris sur mon mur un message de cette fameuse Bee, celle qui en effrayait tant et que je trouvais si pitoyable. Elle semblait tout connaître de nos vies, tandis que la sienne ne devait pas être bien remplie à en croire ce qu'elle était amenée à faire de ses journées. Bref, voir qu'une stupide adolescente en manque d'amis empruntait l'identité de Bee pour se sentir importante me mit hors de moi. Preuve que mon impulsivité dû à un agacement entraînait chez moi une violence que j'arrivais de moins en moins à contrôler, je balançai mon téléphone portable qui s'écrasa sur le sol et s'éparpilla en une dizaine de morceaux. Je regrettai tout de suite mon acte en me rendant compte de ce que pouvait représenter mon téléphone portable, à savoir ma vie sociale, puisque c'était un des seuls moyens que j'avais de contacter mes amis, sur qui j'avais énormément besoin de compter en ces temps difficiles. Sachant bien qu'il m'était impossible de remonter le temps, je ne trouvai rien de mieux que de m'énerver plus encore, et que d'écraser les débris de ce qui avait auparavant été mon téléphone portable. Je jurai de façon la plus vulgaire qui soit.

Ce fut la respiration haletante et les idées en désordre que je m'engageai dans une ruelle derrière le bâtiment du Tommy's Diner. Je n'arrivais plus à réfléchir, mes pensées étaient brouillées par toute la colère que je pouvais ressentir. Je préférai m'asseoir à même le sol, adossé au mur, plutôt que de continuer à flâner, bien trop énervé pour remarquer que je n'allais pas dans la bonne direction. Je ramenai mes genoux sous mon menton et les entourai de mes bras, tel un enfant pris d'un vilain chagrin. J'aspirai un peu de fumée, qui s'introduit dans mes poumons, puis je soufflai. J'enfouis ma tête entre mes bras, tentant de me calmer du mieux que je le pus. Lorsque j'entendis qu'une personne arrivait, je ne daignai pas lever la tête pour autant. La légère lumière blanche au dessus de la porte située à un mètre de moi m'aurait permis de distinguer l'identité de la personne qui approchait. Mais je n'avais aucune envie qu'on me voit dans un état si minable. Alors d'une voix faible, mais clairement agacée, je dis ;

« Oh putain, casse-toi ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OMG! Invité is gorgeous!

Invité
MessageSujet: Re: I'll be drunk again to feel a little love ; ft. Maxym   Mar 7 Aoû 2012 - 16:39

Shayan Ҩ Maxxie
« J'étais venu chercher à dîner, à la place j'ai trouvé un ami en train de pleurer. Bon, bah on ferra avec. »


J'étais pas très fan du restaurant le Tommy's Dîner. C'était un lieu fréquenté par des gens qui se prenaient pour ce qu'ils n'étaient pas. En général je préférais largement me faire une petite salade chez moi tranquille devant la télé, sauf que se soir j'avais décidé d'y aller pour voir Shayan. En se moment je ne me sentais pas le courage de parler à Nathan, c'était trop compliqué entre nous pour que je me confie à lui comme avant. Hors Shayan lui était le seul à qui je pouvais raconter mes problèmes. Je suis donc parti là-bas, me disant qu'en plus de me confier à quelqu'un je pourrais manger un peu autre chose que des yaourts nature que je mangeais depuis trois jours. Quand je suis arrivé au Tommy's Dîner il était déjà fermé. Ouah, j'avais pas du voir l'heure passer pendant que je marchais. Il faut dire que j'étais un peu (beaucoup) perdu dans mes pensées en ce moment. J'allais repartir chez moi avec mes idées noires, quand j'ai entendu quelqu'un jurer contre quelque chose. Je me suis retourné, c'était Shay. Il avait l'air encore plus mal que moi. Il ne m'avait pas vu, j'ai hésité un moment : devais-je le laisser seul ou bien aller le voir ?? Le temps que je réfléchisse il avait disparu dans une ruelle. J'ai finalement décidé de le suivre, il avait peut-être besoin de quelqu'un.

En passant devant le restaurant j'ai attrapé le téléphone qu'il avait explosé par terre. Il regretterait son geste demain, tout le monde avait besoin d'un téléphone. Je l'ai suivis jusqu'à une ruelle plutôt étroite. Il était là replié en boule sur lui même, les sanglot agitant son corps. Il n'y avait qu'une chose qui pouvait rendre malade une personne comme ça : la mort de quelqu'un. Je le savais parce que j'avais traversé ça après la mort de Serena. Malgré la phrase agressive qu'il me lança je me suis agenouillé en face de lui, posant mes mains sur ses genoux. "Tu crois vraiment que je vais te laisser seul dans cet état ??" J'ai souris légèrement lui laissant le temps de réagir qui était là et de se calmer un peu. Je me suis ensuite assis à côté de lui posant une main sur son épaule. "C'est pas bon de garder tout ça pour sois...parle moi Shay." C'était le comble, je lui demandais de me parler alors que j'avais toujours refuser de parler de la mort de Serena. Comme on dit : fais ce que je dis, ne fais pas ce que je fais.
fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
 

I'll be drunk again to feel a little love ; ft. Maxym

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» zadig • i can't feel your heartbeat
» Drunk on love [Sergej]
» ~ i feel so
» i must confess that i feel like a monster ▬ all.
» Go home dofus ! you're drunk

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ҩ I know what you're keeping. :: play with me :: 
WSA Version 1.0
 :: 
Ϟ Le cimetière des RP
-