Nous préparons la
VERSION 3
WSA FOREVER ♥️

Partagez | 
 

 Le début d'une longue journée [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
OMG! Invité is gorgeous!

Invité
MessageSujet: Le début d'une longue journée [Libre]   Sam 21 Juil 2012 - 15:34

J’ouvre les yeux. L’obscurité me rattrape rapidement mais je perçois, à travers les volets fermés, quelques minces filets de lumière. J’essaye de m’extirper de mon rêve, où seules des images de plages et de requins me reviennent en mémoire. Peu à peu, les pièces du puzzle se remettent en place. Poursuivi par des grands requins blancs, je me retrouvai finalement sur une plage de sable fin. Là, mes amis d’enfance m’attendaient pour m’offrir un petit déjeuner. Hum, étrange. Je m’étire de tout mon long avant de regarder mon radioréveil posé sur ma table de chevet. Dix heures. En dépit de l’heure plus ou moins tardive, je ne désire pas me lever. Qu’est ce qu’on est bien dans son lit… Et surtout, quelle tranquillité ! Mes parents et ma sœur étant partis en vacances depuis deux jours, je dois avouer que je profite de cette absence au maximum. Je ne suis plus réveillé par leur manque de discrétion et seul le passage des voitures pourrait m’éjecter de mes rêves. Par conséquent, personne ne peut m’en vouloir de traîner au lit en ce dimanche de juillet. Je me retourne plusieurs fois entre mes couvertures, tout en détaillant les recoins perceptibles de ma chambre. Je ne m’y habitue pas encore. Dur de quitter ma petite vie tranquille que je menais à Chicago. Dur de quitter mon ancienne maison, où ma chambre était deux fois plus grande que celle-ci. Là, j’ai l’impression de vivre dans un placard. Certes, le rez-de-chaussée est plus large, tout comme les autres pièces, mais mon espace privé fait exception. A moins que ma vision ne me joue des tours ? Mon père m’a fait remarquer que c’était sans doute le contrecoup du déménagement. Peut-être a-t-il raison, finalement. J’étais bien à Chicago. Tout me semblait si facile là-bas. Ma vie y était. Même si Middle Fawkes est très agréable, je ne m’y sens pas à ma place. Rien qu’au lycée, j’ai l’impression d’être un alien. Tous ces gens superficiels qui se pavanent comme s’ils étaient des stars… Je ne suis pas dans cette optique là.

Nostalgie. Je me revois à Chicago, en compagnie de Lyam, mon meilleur ami. Il me manque. Terriblement. J’évite de penser à son décès. Jamais je ne pourrai retrouver un ami comme lui. Il a placé la barre très très haute et, pour être franc, je ne désire pas le remplacer. Ce serait une insulte à sa mémoire. Je ne peux même pas dire d’aller au cimetière pour lui parler, vu que même ça, mon déménagement me l’a pris. Seuls les souvenirs restent gravés dans ma mémoire. Pas de quoi construire une vie. Je revois, avec un sourire, le jour où il a débarqué chez moi à quatre heures du matin pour me dire qu’il avait réussi son examen. Comme il était heureux. Et moi aussi. Tant de bons moments passés à ses côtés. Tant de passions que l’on partageait ensemble. Unique. Il était unique. Bref. Repenser à tout ça me redonne le cafard. Depuis son enterrement, je me suis juré de ne plus pleurer. Pour lui. C’est une promesse que j’ai bien l’intention d’honorer. Je lui adresse un hommage silencieux, puis je me redresse brusquement. Il est grand temps que je me lève. J’ai une multitude de choses à faire aujourd’hui et lézarder au lit ne fait pas parti de mes priorités. Je cherche à tâtons mes pantoufles. Une fois que mes pieds nus ont retrouvé leur étui, je me mets debout et m’étire une nouvelle fois. Quelques pas me suffisent à rejoindre ma fenêtre. Je l’ouvre délicatement puis j’écarte les volets. La clarté matinale m’éblouit sauvagement et j’éternue plusieurs fois avant de pouvoir la supporter. D’un pas lent et encore mal assuré, je sors de ma chambre et descends les escaliers.

Mon chemin vers le salon semble durer une éternité. Nonchalamment, je m’installe dans mon fauteuil et j’allume la TV. Je jongle entre reportages et dessins animés pour m’arrêter sur une série, Once Upon a Time, qui me plaît bien. Des rediffusions, évidemment. Puis, je me dirige vers ma cuisine pour y sélectionner mon petit déjeuner. Céréales, pain, Nutella, jus de fruit… Le classique, quoi. J’orne mon plateau de ces divers aliments puis, après avoir fait chauffer mon lait, je retourne suivre le fil de ma série. Je reste fasciné par cet épisode, que j’ai déjà vu une bonne dizaine de fois au moins. Mes pensées s’évadent néanmoins vers mes parents. Qu’auraient-ils dit en me voyant manger sur le canapé ? J’imagine avec amusement la tête de ma mère, qui ne se serait pas gênée pour me remonter les bretelles comme à un gamin de cinq ans. Tout en dévorant avec envie mes céréales, je me repasse dans la tête le programme de la journée. Donc. Etant donné le beau temps qui règne sur le pays ces temps-ci, il est clair que je ne resterai pas enfermé. J’ai l’intention d’aller au parc afin d’y retrouver mon « ami » Nathan. J’ignore s’il sera là, mais si c’est le cas, je pourrai déjà faire une ou deux parties d’échecs. Sinon, je m’installerai dans un coin afin de poursuivre l’écriture de mon roman. Puis, il faudra que je revienne faire un peu de ménage dans la maison, car il ne faudrait pas que mes parents retrouvent leur domicile dans un sale état. Heureusement, je ne suis pas du genre à inviter des amis pour faire la fête mais, étant d’un naturel perfectionniste, je ne peux supporter de vivre dans la saleté. Quoi que, il est sans doute préférable que je fasse le ménage avant d’aller au parc, comme ça, je serai tranquille. Ceci fait, j’irai au centre ville voir si certaines boutiques sont ouvertes. Je doute que ce soit le cas un dimanche, mais j’ai désespérément besoin d’acheter certaines choses. S’il me reste du temps, j’irai faire un petit coucou à Mlle Bush, puis je rentrerai m’exercer au piano. J’ai bien l’intention de terminer la chanson Safe & Sound de Taylor Swift. Enfin, je reprendrai la lecture d’un magnifique roman que j’ai commencé hier. Bref, journée chargée, je trouve. Une fois mon petit déjeuner englouti, je retourne dans ma chambre choisir mes habits pour la journée. Je m’observe quelques instants dans le miroir. Voilà tel que je suis. Tel que les autres me voient. Mais, pour ma part, j’y aperçois un tout autre garçon. J’en frémis. Direction la salle de bain.
Revenir en haut Aller en bas
» potins : 19
» double compte : /////

» age : 35

Can you keep a secret ?
greatest fear ?:
what Bee's thinking.:
avatar
OMG! Sullivan D. Mitchell is gorgeous!

MessageSujet: Re: Le début d'une longue journée [Libre]   Mar 21 Aoû 2012 - 13:44


Milo & Sullivan


★ Le début d'une longue journée... ★


Debout depuis environ deux heures, après une soirée tranquille la veille, je m’étais levé, contrairement à mon habitude, aux alentours de 8h00, puis j’étais allé me préparer et déjeuner en vitesse... Ce soir, j'avais prévu d'organiser une fête, à mon domicile, et il me fallait prévenir tous ceux que je connaissais, c’est-à-dire beaucoup de monde... Certains de ceux que je voulais inviter vivaient non loin de chez moi et je décidais de commencer par eux... Marchant dans la rue Hepburn Street, où je vivais, je longeais les habitations, à partir du n°47, laquelle était la mienne, et m’arrêtais en face du n°35, sans vraiment savoir qui vivait là... M'approchant de la porte d’entrée, je lus "Milo Kyte" et compris que je ne connaissais pas ce mec, ce qui n'allait pas m’empêcher de l'inviter à ma fête de ce soir...

« Y'a quelqu'un ? » demandais-je en appuyant sur la sonnette, puis je prenais en espérant qu'on m'ouvre...

fiche par century sex.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mystic-moon.forumotion.com/
 

Le début d'une longue journée [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Journée 4 : Journée libre ! (vendredi 18 juin)
» Jérome en rêve ! récit d'une trés longue journée .
» [Journée à Thème] organisation des tables de JdR
» [S41-E8] Résultats pour la 6ème journée - Nord-Pas de Calais - 03 Mars 2010
» [MANUSCRIT] L'art chevaleresque de l'espée longue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ҩ I know what you're keeping. :: play with me :: 
WSA Version 1.0
 :: 
Ϟ Le cimetière des RP
-