Nous préparons la
VERSION 3
WSA FOREVER ♥️

Partagez | 
 

 Allons, ne restons pas silencieux. - Chanelle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
OMG! Invité is gorgeous!

Invité
MessageSujet: Allons, ne restons pas silencieux. - Chanelle.   Mar 21 Aoû 2012 - 16:11

Chana et Nathan
« J'ai une bonne mémoire, j'espère que ça ne te dérange pas ? »




Message envoyé à Chana ♥
Je crois que Sullivan a un repas en famille, ce soir. Et si on se faisait une soirée rien que tous les deux ? Je suis sûr que tu ne peux pas dire non.


    Message envoyé. Nathan soupire. Il se déteste lorsqu'il fait ça. Mais il a besoin de voir Chanelle. Il le sait, il se sent souillé. Ses gestes et ses envies sont perturbées. Il se voit toucher cette peau lisse et légèrement halée. Remonter du nombril au cou. Ne trouver sur sa route aucune butte de chair. Aucun sein bombé. Uniquement des pectoraux travaillés et sculptés, comme ces trapèzes bien dessinés. Nathan a touché un homme. Il a embrassé les lèvres charnues d'un mâle. Comme à Athènes, où toutes ces relations étaient courantes et acceptées.
    Alors oui, Nathan doute. Il hésite, vacille, essaie de tenir en équilibre sur son fil, comme un funambule. Et dans sa tête embrumée, seule Chanelle peut lui venir en aide. La voir, lui parler, sentir sa présence plus que son odeur, la toucher, même. Il veut se souvenir des moments brûlants qui rythmaient leur histoire. Visualiser ces atouts féminins qui l'excitaient tant. Il a besoin d'elle, pour redevenir innocent. Pour oublier ses péchés, pour calmer ses ardeurs malsaines. Il espère plus que tout qu'elle saura réparer sa raison malade.
    Bientôt, son téléphone vibre. Nathan réprime un sourire. Il sait qu'il restera à vie un salaud. Mais quel homme ne profiterait pas de cette avantageuse situation. Même si c'est trahir un ami, détruire une fille bien. Les scrupules manquent parfois, surtout quand le danger guette le corps du Judas.
    Ses doigts s'agitent sur le clavier et il donne les instructions à Chana quant à leur rendez-vous secret. Il sait qu'elle ne peux pas lui dire non. Qu'il a une mesure d'avance. Il regarde sa montre : les aiguilles l'informent qu'il a encore une demi-heure à attendre. Bientôt, il verra les boucles blondes de Chanelle s'inquiéter des regards curieux. La jeune fille s'introduira dans sa voiture en vitesse et se lovera profondément dans son siège, espérant avoir été suffisamment discrète. Nathan trouvera la situation légèrement comique mais se gardera de donner son avis. Pendant le trajet, la radio fera la conversation, puis le moteur se taira.
    Les secondes défilent sur le cadran, et bientôt, comme dans sa prédiction, Chana apparaît au coin de la rue. Elle se hâte de le rejoindre et grimpe à bord du véhicule. Ses lèvres remuent mais le silence se garde. L'animateur radio semble préoccupé par les crues qui menacent Sydney depuis plusieurs semaines. Il parle sans s'interrompre pendant les minutes qui suivent. Les paysages noircis par la nuit qui s'empare du décor défilent, mais Chana semble reconnaître le Storm Lake. En la voyant réagir, Nathan ne peut s'empêcher de sourire. Oui, ce lieu n'a pas été tiré au hasard. C'est ici que l'ancien couple s'est déchiré après s'être uni, quelques mois auparavant. Tant de souvenirs doivent rejaillir, bons et mauvais. Les larmes succèdent aux fou-rires et aux jouissances passionnées.
    Nathan sent le regard de Chana posé sur lui. Il n'ose pourtant pas croiser ses pupilles. Il craint d'y trouver des accusations injustes qui chercheraient à couper son fil instable. Il garde les yeux rivés sur le chemin qui se fait de plus en plus étroit. Bientôt, il se rabat sur la terre humide et coupe le moteur. Il soupire sans s'en cacher et descend de la voiture. Son pied manque de se faire avaler par la boue, mais Nathan évite la catastrophe de justesse.

    -Ne descend pas, j'arrive, prévient-il.

    La portière du conducteur se ferme doucement, et le coffre s'ouvre. Nathan y trouve le sac qu'il a préparé en conséquence. Il vérifie son contenu, en faisant rapidement l'inventaire : quelques denrées, bouteilles d'eau, un opinel, des vêtements de rechange pour lui et Chanelle, une serviette de bain molletonnée, un parapluie, une écharpe de laine, quelques paquets de cigarettes combinés à un briquet, une lampe torche ainsi qu'une boussole. Autant assurer ses arrières, non ? Nathan resserre la ficelle pour garder son sac à l'abri de l'humidité. Il détaille son coffre et aperçoit les deux paires de bottes qu'il avait jeté. L'une appartient à sa mère, l'autre lui était propre. Nathan retire ses baskets aux semelles mouillées de boues et enfile sans réfléchir les chaussures de caoutchouc. Il dispose les baskets sur une poche poubelle et s'empare de la seconde paire de bottes. Nathan contourne le véhicule et ouvre la portière du passager. Il la tend à Chana qui ne se fait pas prier pour les mettre à son tour. Hors de question pour elle de crotter ses souliers de ville. Heureusement que Nathan est prévenant et attentionné, de temps en temps. Même si au final, ça parait plutôt ironique compte tenu de la situation, il s'efforce d'être le plus agréable possible. Après tout, ce manège n'a pas pour unique but de récupérer Chanelle envers et contre tout ?
    Nathan s'improvise galant et propose sa main à Chanelle pour descendre de la voiture. Il la mène jusqu'au sentier qui est plus sec. Nathan espère que Londres gardera ses nuages humides et que le sol ne va pas plus s'imbiber d'eau. Voir la voiture de ses parents embourbées jusqu'aux jantes serait plutôt digne d'une mauvaise surprise. Jetant son sac à dos sur son épaule, Nathan laisse Chana retrouver le chemin qui mène à la cabane où leur couple avait posé bagages. Sans se presser, les deux anciens amants retrouvent le minuscule chalet sur pilotis et y grimpent. Le destin les gâte, une bâche est déjà installée au sol, et elle semble récente. Nathan fait attention à ne pas dégueulasser leur nouveau lino, se libère de son sac et s'adosse contre le mur de bois. Il invite Chanelle à l'imiter, agrémentant sa proposition d'un sourire. Il ne sait trop s'il est fier de lui ou non, mais il reste heureux de partager quelques instants avec la belle blonde. Ses boucles rondes encadrent son front et ses pommettes. Ses yeux de jungle ne semblent pas exprimer de gêne. Si Nathan croit y reconnaître du mécontentement, il refuse de l'avouer et pense à autre chose. Il choisit de parler, pour casser ce silence qui les réunit.

    -Je n'étais jamais revenu ici depuis. Mais je suis soulagé de voir que rien a changé.

    Nathan rattrape le sac quelques pouces devant lui et extirpe une bouteille d'eau fraîche. Il tourne le bouchon et boit au goulot une gorgée. Il la pose à côté du sac, devant eux. Il s'empare d'un paquet de cigarette et du briquet made in Pékin mais les laisse par terre sans s'en servir. Il prend soin de ne dévoiler le contenu du sac, et le referme rapidement.

    -Je mourrais d'envie de te voir.

    Nathan ne peut s'empêcher de sourire. Il n'a même pas besoin de se forcer, cette réaction est tout à fait légitime et spontanée. Il imagine que sa gentillesse apparente saura éviter les remarques cinglantes de Chanelle et lui offrira une belle soirée. Espoir, quand tu nous tiens.
Revenir en haut Aller en bas
 

Allons, ne restons pas silencieux. - Chanelle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ҩ I know what you're keeping. :: play with me :: 
WSA Version 1.0
 :: 
Ϟ Le cimetière des RP
-