Nous préparons la
VERSION 3
WSA FOREVER ♥️

Partagez | 
 

 Douce nostalgie et dure vengeance [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
OMG! Invité is gorgeous!

Invité
MessageSujet: Douce nostalgie et dure vengeance [Terminé]   Mar 4 Sep 2012 - 14:56

La rentrée était bien entamée à Middle Fawkes. Comme à chaque rentrée, il y avait les élections du conseil étudiant et Justin, qui n'avait aucune expérience en la matière, briguait le poste de président. Il était beau, populaire, riche, sportif, bref, il a pas mal de choses pour lui, alors du coup, il pense avoir de bonnes chances quand même, surtout que ce premier objectif fait parti d'un plan plus grand. Aujourd'hui, il devait faire un petit discours dans l'Agora de l'école, comme d'autres candidats d'ailleurs. Pour l'occasion, il s'était bien habillé, avec un veston et des pantalons noirs, une chemise bleutée, les cheveux plus blonds que jamais, merci au soleil de l'été.

En retrait à l'arrière de la scène, il avait son ami et conseiller, un petit rusé amateur de politique, avec lui. Justin se concentrait sur le discours qu'il a mémorisé. Son ami lui fait d'ailleurs remarqué, pendant le discours d'un adversaire, plutôt ennuyeux d'ailleurs, qu'ils ont de la grande visite aujourd'hui. Le regard de Justin se précise dans le fond de la grande salle et il aperçoit une jolie blonde qu'il ne pourrait pas oublier, celle grâce à qui il se tient debout ici d'ailleurs. L'air était moins toxique depuis que cette fille était à l'université. Qui était maintenant la nouvelle reine du lycée? Difficile à dire, mais à l'évidence, selon certains, Justin faisait tout pour devenir le roi. Il n'avait pas vu Liz depuis longtemps, il ne lui avait plus parlé depuis le Spring Break. Il l'avait aperçu, comme tant d'autres, aux funérailles de Bee et c'était tout, il ne l'avait pas approché. Vous ne savez pas à quel point il lui en veut encore et il attend toujours que son amie lui rendre un petit service afin d'avoir l'ascendant sur cette fille qui l'a humilié.

D'ailleurs, tandis qu'il s'avançait vers le lutrin pour parler, il se dit que l'heure de la vengeance sonnait peut-être. Un premier coup, un premier geste, qui montrerait clairement qu'il s'est relevé de l'humiliation, plus fort et plus déterminé que jamais. Les gens acclament Justin, visiblement, il était un des favoris, on se demande pourquoi...

-Salut, je m'appelle Justin Strike et je veux être le président du conseil étudiant de cette école. Je sais que contrairement à d'autres, je n'ai pas beaucoup d'expérience sur les conseils, mais je pense avoir les qualités requises pour le poste. Je suis ouvert d'esprit, déterminé et les gens savent que quand je vise un but, je l'atteins.


Ces équipiers se mettent à siffler et à applaudir, Justin, tout sourire, attend qu'ils se calment avant de poursuivre.

-Quand je suis arrivé ici à Middle Fawkes, ya de ça quelques années déjà, l'intégration a été relativement facile, mais ce n'était pas si évident. Il y avait toutes sortes de cliques, les rumeurs sont impitoyables et tout le monde surveille tout le monde. Mais ya une chose que j'ai vite découvert, c'est que c'est juste un petit groupe qui faisait peur à tout le monde, qui intimidait, lançait des rumeurs, menaçait. Plusieurs parmi vous on été des victimes, tout comme moi. Je dis qu'il est temps que ça cesse. Je dis qu'il est temps qu'on assainisse cette école. Que tout le monde s'intègre, qu'on soit tous de la même équipe, de la même communauté. Je vous promets que si je deviens président de Middle Fawkes, je ferai tout mon possible pour qu'il n'y est pas des populaires, non, que tout le monde soit populaire. Que les rumeurs et les coups dans le dos se réduisent. On se tiendra debout pour défendre les gens et on arrêtera d'être complice de ceux qui se pensent supérieurs. Des gens comme Liz Monroe, qui se tient là, au fond de la salle. Hey, salut Liz! Comment ça va? Ça te manque d'être la reine du lycée, maintenant que tu es la garce de l'université?

Les élèves se tournent et plusieurs se mettent à rire à ce que dit Justin, principalement ces amis et supporters, mais on sait aussi comment le rire peut se propager.

-Mes amis, votez pour moi et je vous promets que cette école sera comme une grande fête, à laquelle tout le monde est invité!

Acclamations, applaudissements, il s'était quand même pas si mal débrouillé. Un vrai naturel, le dos droit, la voix qui portait, le ton sûr de lui, il devait quand même avoir fait bonne impression et puis, déjà qu'il n'est pas dépourvu de charisme... Le jeune homme lève le bras et s'écarte, tandis que la professeur en charge le remerciait. Il descend en bas de la scène, où ces camarades viennent le féliciter. Il faisait des accolades aux uns, des poignées de mains familières à d'autres, des bisous à des filles, même les plus jeunes, qui en devenait toutes rouges. Puis, au fil des gens, il tombe face à face avec Liz. Justin lui fait alors un sourire aimable et lui tend la main droite.

-Sans rancune...

Spoiler:
 


Dernière édition par Justin T. Strike le Lun 10 Sep 2012 - 13:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
» potins : 1463
» double compte : Non.

» age : 24
» emploi/étude : 1ère année de fac en mode.
» numéro de maison : 8.
avatar
OMG! Liz C. Monroe is gorgeous!

Admin de la mort qui tue
MessageSujet: Re: Douce nostalgie et dure vengeance [Terminé]   Mer 5 Sep 2012 - 10:23


Mes premiers jours à l'université s'était plutôt bien passé. Certes je m'étais fait des amis mais aussi des ennemis qui étaient au lycée et qui ne supportaient pas mon comportement que j'avais eu au lycée. Mais bon, ils n'allaient pas me changer et je comptais bien imposer mon règne à l'université qu'ils le veuillent ou non. Etant en étude de mode, je ne pouvais qu'être populaire, notamment auprès des garçons. Il y en avait déjà qui me faisaient de l'oeil. Je sentais que cette année allait être riche en challenge et en garçons. J'allais profiter un peu de moi et renouveler ma popularité. Aujourd'hui je n'avais que très peu de cours, je décidais de retourner au lycée pour voir un peu comment il se portait durant mon absence. Je sentais que ça allait être l'anarchie. Il n'y avait plus de reine et je ne savais pas qui allait prendre ma suite. Mais en tout cas, je serais toujours là pour ce lycée même si je suis maintenant à l'université. On ne se débarrasse pas de Liz Monroe comme ça, je peux vous le dire.

J'arrivais au lycée et apparemment on était en pleine élection du conseil. Je me faufilais entre la foule. Je vis quelques têtes familières, il y en a qui me foudroyaient du regard, d'autres qui me regardaient avec admiration et d'autres qui ne firent pas attention à moi. J'écoutais attentivement ce que proposait chacun des participants. Il y a des fois ça m'ennuyait à mourir mais bon, ça faisait du bien de retourner au lycée. Puis vint le tour de Justin. Il était très en beauté aujourd'hui, comme d'habitude j'ai envie de dire. Son discours commençait très bien lorsqu'il vint attaquer mon groupe du lycée que j'avais comme quoi on était des tyrans en fait. Non mais n'importe quoi ! Et là il clôt son discours en me parlant à moi même. Je ne répondis même pas, je fis juste un sourire figé mais un sourire de garce comme il me décrit si bien. Il avait sa vengeance maintenant. Quelques personnes riaient, je m'en fichais un peu parce qu'il ne fallait pas qu'ils oublient que il y a deux mois, ils m'obéissaient au doigt et à l'oeil et ils avaient peur de moi. Quand je pense que je ne voulais pas faire de mal à Justine mais j'y étais obligée et que lui il le fait sans pitié, ça me dégoûte au plus au point. Mais bon, j'aurais fait pareil, même pire. Mais les autres n'ont pas le droit de s'en prendre à moi. A la fin de son discours, Justin se mêla à la foule comme s'il était le mec le plus populaire du lycée. Ca me faisait rire. Au fond, son discours était complètement faux. Il y aurait toujours ces côtes de popularité. Puis il arriva vers moi avec un grand sourire tout en me tendant la main que je ne serrais pas bien sur puis lui dis :

T'es content, tu as eu ta petite vengeance ! Non mais tu fais pitié quand même. Tu mêles nos histoires d'amour à un discours important pour le conseil... Très mature !

Je savais que j'allais le pousser à bout mais je m'en fichais, il le méritait quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forum-canada.com/
OMG! Invité is gorgeous!

Invité
MessageSujet: Re: Douce nostalgie et dure vengeance [Terminé]   Mer 5 Sep 2012 - 11:50

Justin la voulait sa vengeance et il l'aurait. D'ailleurs, il en avait, non seulement après Liz, mais après toute la clique et la petite bande de vipères qui sèment la pagaille à Middle Fawkes. Il aurait pu planifier de les détruire de l'intérieur, mais au lieu de ça, il va essayer de faire en sorte que les gens soient populaires que pour d'autres raisons que parce qu'ils sont la reine des garces ou le roi des cons. Peut-être qu'en cette matière, il était mal parti, remarquez...

En tout cas, il confronte Liz, et ce, devant tout le monde. Il n'était pas question de l'épargner et puis quel bel exemple elle faisait pour son discours, parce que lorsqu'il parlait d'eux, il parlait des personnes qui comme Liz, ce sont servis de toutes leurs qualités pour rire des gens et leur faire du tord. Que ce soit ne pas les inclure, leur faire sentir qu'ils ne sont pas "in", mais aussi, en jouant des vilains tours, du genre, faire semblant de sortir avec un mec pendant plusieurs semaines, pour mieux rompre devant tout le monde et l'humilier du même coup. Impardonnable, c'était le mot.

Alors en allant se mettre face à elle, il ne s'attendait pas à ce que la belle blonde le complimente et pour des raisons évidentes, il voulait éviter de faire une scène devant tout le monde, sinon celle du fait qu'il avait l'avantage sur l'ancienne reine. De dernière victime des coups de Liz, il était devenu celui qui osait l'affronter, la confronter et pas avec des manœuvres dans le dos. Puisqu'elle refusa de serrer sa main, il la baissa et eut un sourire amusé aux remarques de la jolie blonde, plus belle que jamais d'ailleurs, fallait le reconnaître.

-Nos histoires d'amour? Voyons Liz, tu sais comme moi qu'il n'y a pas eu une once d'amour entre nous. Je ne t'ai jamais dit "je t'aime" et toi, t'as fait semblant. Tu fais toujours semblant d'ailleurs.

Il marque une pause, histoire de la laisser réagir s'il le souhaite. Vu qu'ils étaient observés par tout le monde ou à peu près, il savait qu'il devait tout de même faire attention à ce que ça ne dégénère pas et un comme l'autre essaiera sans doute de pousser l'autre à bout. Justin restait donc calme, souriant même, avec une malice dans les yeux qui montrait qu'il prenait un malin plaisir à tout cela.

-Je tenais à te remercier en fait. Tu m'as ouvert l'esprit! C'est vrai, avant toi, je savais que le principe de la reine et tout, c'était un concours de popularité et de garceries, mais j'ignorais encore à quel point vous aimiez faire du mal. Ça m'a... conscientisé. Sans toi, Liz, je ne serais pas ici, alors, je te remercie, sincèrement.
Revenir en haut Aller en bas
» potins : 1463
» double compte : Non.

» age : 24
» emploi/étude : 1ère année de fac en mode.
» numéro de maison : 8.
avatar
OMG! Liz C. Monroe is gorgeous!

Admin de la mort qui tue
MessageSujet: Re: Douce nostalgie et dure vengeance [Terminé]   Ven 7 Sep 2012 - 6:48


Justin s'était senti poussé des ailes d'un coup ou quoi ?! En tout cas il parlait de popularité pour tous mais il y a à peine trois mois, il cherchait à être populaire et n'avait pas hésité à sortir avec moi pour ça j'en suis sûre. En tout cas, à ce moment là il se croyait le chef du lycée. Ca me faisait rire les propos qu'il prenait, il croyait vraiment qu'il pourrait me rabaisser ou mettre ma côte de popularité à la baisse. Il y en a plein qui ont essayé de me faire des coups bas, les pires vacheries de la terre et pourtant ils n'y sont pas arrivés. C'est pas ce petit blond qui va réussir. Je voyais qu'autour de nous tout le monde nous écoutait. Il voulait vraiment rendre ça public mais là, pour une fois, je voulais avoir une discussion qu'avec lui et pas avec tous ces boutonneux qui essayent tant bien que mal d'être populaire. Enfin de compte, tout le monde aurait aimé de faire parti de mon groupe et comme ils y sont pas arrivés, ils s'en prennent à nous. C'est exactement le cas de Justin. Je pris donc la main de Justin et l'emmenais un peu plus loin, à l'abris des oreilles indiscrètes et répondis à toutes ses conneries, ses remerciements à la noix.

Je te l'accorde, je me suis trompée, ce n'était pas une histoire d'amour mais une histoire de cul. Je me suis bien éclatée au lit avec toi, dommage que ça soit terminé. Mais bon, pour tout te dire, j'en ai rencontré un plus expérimenté que toi et c'est largement mieux !

La meilleure façon de faire rager un mec c'est de lui dire qu'il y a mieux que lui. Et je savais que Justin aimait être meilleur partout et au fond de lui, ça l'énerverait. Il s'en prend à moi, pourquoi je ne m'en prendrais pas à lui après tout ?! Franchement c'est dommage que ça se soit terminé comme ça entre nous, à cause d'un secret j'étais obligée de briser tout ça. Je l'avoue, au fond de moi, Justin me manque. Mais je ne lui dirais jamais, il m'enfoncerait encore plus s'il savait. Là je jouais la dure qui ne ressent rien et qui s'en fout complètement.

De rien. En fait, t'es pas si différent que mon groupe et moi, tu dis qu'on fait du mal aux gens mais là, tu viens de faire la même chose. Finalement, regarde toi un peu au lieu de regarder les autres. T'es aussi pathétique voire plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forum-canada.com/
OMG! Invité is gorgeous!

Invité
MessageSujet: Re: Douce nostalgie et dure vengeance [Terminé]   Ven 7 Sep 2012 - 13:04

Justin en voulait à Liz et fallait le comprendre. Elle avait fait semblant de sortir avec lui, ce qui est quand même grave et pour un pari qui plus est. De son côté, il avait été sincère et il avait fait des efforts réels pour qu’ils forment un couple et qu’après, les choses aillent bien. Avec le recul, il comprend qu’elle ne voulait pas que leur couple paraisse au lycée, elle avait comme honte de lui en définitive et ne voulait pas pousser le jeu trop loin, même si coucher avec lui en avait fait apparemment parti, ce qui est doublement insultant. À partir de là, il avait réalisé que tout ce qu’il avait pu vivre avec elle avec été faux, une vaste comédie et toute cette histoire lui avait servi de leçon et maintenant, il était plus déterminé que jamais. Déterminé à faire quoi? Ah ça, vous verrez bien!

La jolie blonde devait être fatiguée d’en faire une scène publique et elle le prend par le bras pour l’entraîner à l’écart, après qu’il l’eut remercié « du fond du cœur ». Il se laisse faire, avec la ferme intention de couper court à cette discussion qui de toute façon, n’en était plus une. Liz, blessée, ne faisait que continuer de l’insulter, lui faisant savoir qu’elle avait trouvé un mec mieux que lui au lit. Tant mieux pour elle! De son côté, il ne pourrait pas se vanter d’avoir trouvé une fille mieux par contre… C’était un peu le vide sidéral de ce côté-là depuis leur rupture, bien que les gens pensent le contraire. Disons que Justin se montrait assez prudent envers les filles désormais. La regardant droit dans les yeux un instant, il haussa les épaules, l’air de ne pas s’en soucier davantage et dit simplement :

-Je suis content pour toi.

Si elle avait trouvé mieux, tant mieux pour elle. Il n’avait plus aucune affection pour elle, il la détestait, il lui en voulait et quelques gouttes d’eau de plus ne changeront rien à la mer qui attend de se déchaîner. Liz en rajoute encore quand elle lui dit qu’au fond, il est comme tous les autres, insulte qui ne l’atteint pas, puisqu’il sait que ce n’est pas vrai.

-C’est bon, t’as terminé? Je vais te dire ce qui bat tous les records de pathétisme. Une fille qui fait semblant d’aimer un mec pour un pari stupide et qui l’humilie devant tout le monde. Ça, c’est pathétique. Maintenant, excuses-moi, mais je dois y retourner.


La jolie blonde lui avait déjà assez pris de son temps et de son énergie et tout cela était assez blessant en fait. Il était quand même bien heureux de l’avoir démoli devant tout le monde et ce qu’elle pouvait lui dire en privé n’avait pas grand incidence et puis maintenant, tout le monde sait qui est Liz Monroe, depuis ce qu’elle lui a fait subir, ça a conscientisé les gens. On ne lui dit peut-être pas face à face, mais on murmure que cette fille est vraiment une garce, voire plus, une victoire en soi pour Justin, qui n’en a pas fini avec elle pour autant.

Sans plus attendre, il lui tourne le dos, avec la ferme intention de retourner auprès des autres et de finir sa petite campagne pour être président du conseil étudiant. Par contre, si Liz le retient par le bras ou un truc du genre, il s’arrêtera, prêt à écouter une dernière insulte. Sinon, peut-être qu’ils se reverront à la sortie des classes, après tout, Justin n’a pas d’entraînement le lundi. Finalement, peut-être que cette histoire se terminerait ici. Tout dépendait de Liz.
Revenir en haut Aller en bas
» potins : 1463
» double compte : Non.

» age : 24
» emploi/étude : 1ère année de fac en mode.
» numéro de maison : 8.
avatar
OMG! Liz C. Monroe is gorgeous!

Admin de la mort qui tue
MessageSujet: Re: Douce nostalgie et dure vengeance [Terminé]   Dim 9 Sep 2012 - 10:56


Je comprenais pourquoi Justin m'en voulait. Après tout je l'avais humilié devant tout le monde au Spring Break. A cette fête, il y avait tous les jeunes de Middle Fawkes ainsi que quelques adultes et je peux vous dire que tout le monde avait entendu ce que je lui avais dis. J'avais abusé et je le savais mais bon, il fallait que je le fasse point barre. Je voyais en Justin qu'il allait se venger, je savais qu'il allait m'en faire voir des vertes et des pas mûres et je ne savais pas ce qu'il me préparait. J'étais un peu anxieuse à cause de ça mais je ne le montrais pas pour qu'il ne voit pas ma faiblesse. J'essayais d'être forte et de lui montrer que je continuais bien ma vie sans lui. Mais bon, je lui mentais un peu car à vrai dire je n'ai connu aucun garçon depuis notre rupture. Je venais tout juste d'arriver à l'université donc les mecs je ne les connais pas encore. Et puis je pense qu'ils se méfient de moi là bas étant donné que je suis la reine du lycée et que j'ai fait tous les coups possibles à n'importe qui. J'appréhendais un peu comment allait se passer ma journée. Et là Justin en rajouta une couche. Déjà que j'étais mal de lui avoir dit tout cela lors de la soirée, il n'hésita pas à me rabaisser encore plus. Je lui répondis, toujours sur le même ton, pour ne pas me laisser faire :

Qui t'a parlé d'aimer ? Je ne t'ai jamais dis "je t'aime". Et puis ce n'est que le retour de la médaille, pour tous les coeurs que tu as brisé auparavant.

Et là Justin commença à partir, je ne savais pas comment le retenir, comment le faire changer d'avis sur moi, qu'on redevienne des amis ou non quand même pas mais qu'on ne soit pas fâché l'un à l'autre. Je voulais retrouver le Justin que je connaissais, le Justin que je commençais à apprécier. Mais comment faire ? Mon visage se radoucit, je pris Justin par le bras et lui dis :

Attends ...

Je le regardais avec un air suppliant mais je refermais mon visage et lui dis :

Non rien ...

Je ne savais pas quoi lui dire. Peut être que le temps radoucira sa vengeance, mais je pense qu'il va me le faire payer encore plus, là ce n'était que le début.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forum-canada.com/
OMG! Invité is gorgeous!

Invité
MessageSujet: Re: Douce nostalgie et dure vengeance [Terminé]   Lun 10 Sep 2012 - 2:22

Justin n’en a peut-être pas l’air, avec son air décontracté et détendu, mais il est une personne plutôt rancunière et il a une bonne mémoire en plus. Il se souvient bien de ce qu’on lui dit, de ce qu’on lui fait et il n’accorde pas sa confiance facilement. Pire que de le décevoir quand il vous connait à peine, c’est sans doute de trahir sa confiance qui vient le plus le chercher et Liz figurait au plus haut de cette liste des personnes qui l’avait trahi. Pas seulement pour la rupture, ça, c’est la vie, Justin a rompu avec bien des filles, il ne leur en veut pas pour autant, mais tout était dans la manière avec laquelle la jolie blonde qui l’avait en face de lui l’avait fait.

D’ailleurs, maintenant, chacun se rendait coup pour coup dans cette conversation privée. Il était clair du côté de Liz qu’elle ne l’avait jamais aimé et maintenant, il disait que lui non plus. Il aurait été le premier à vouloir dire que leur relation était « vraie », mais ça n’avait pas été le cas. Elle le lui avait bien fait comprendre et ne manquait pas de le répéter, encore une fois. Quand elle parle des cœurs qu’il a brisés, là, une forte colère traverse ses yeux et la forte envie de lui dire sa façon de penser lui traverse l’esprit, mais ce regard, sévère, plein de flamme, se change en un sourire sur ses lèvres.

Peu lui importait désormais ce qu’elle lui dirait, pour lui, cette confirmation était terminée. Il n’avait plus rien à se dire, sinon à quel point ils se détestent l’un et l’autre maintenant. Justin consacrera chacune de ses années restantes au lycée à laver le plancher de la réputation de l’ex’ reine et à faire en sorte qu’on se souvienne d’elle comme de la garce qui a profité de la mort d’une amie. Il fera en sorte qu’on célèbre son absence et qu’on parle d’elle comme d’une tyran dont on est débarrassé. Les gens la regarderont dans la rue avec mépris, dégoût, ses amies, enfin, ses personnes superficielles dont elle s’est entourée l’abandonneront et quand elle se retrouvera seul, honnis de tous, alors là, elle comprendra ce que c’est, que d’avoir le cœur brisé par Justin Strike.

Le beau blond dit donc au revoir à son ex’ avec l’intention de partir. Leurs positions étaient irréconciables. Il venait de lui tourner le dos, de faire un pas, lorsque Liz attrape son bras. Il s’arrête donc et se retourne, plutôt intrigué d’entendre ce qu’elle avait finalement à lui dire. Justin plonge son regard dans celui de Liz, qui lui dit d’attendre, puis, qui fait mine de rien. Il la fixe encore, l’espace d’une seconde ou deux, puis, se rapproche d’elle pour déposer un baiser contre sa joue, sa main effleurant la taille de la jeune femme un petit instant.

-Allons, fais pas cette tête, on pourrait presque croire que tu t’en veux.

Presque... qu'est-ce qui motivais ces soudain regrets? La peur peut-être, celle d'être tombé un homme capable de répliquer aux coups qu'on lui donne. Du reste, il sentait bien que Liz semblait vouloir lui dire quelque chose, mais visiblement, elle n'osait pas et il n'allait pas l'y obliger.
Revenir en haut Aller en bas
» potins : 1463
» double compte : Non.

» age : 24
» emploi/étude : 1ère année de fac en mode.
» numéro de maison : 8.
avatar
OMG! Liz C. Monroe is gorgeous!

Admin de la mort qui tue
MessageSujet: Re: Douce nostalgie et dure vengeance [Terminé]   Lun 10 Sep 2012 - 13:17


Ca me faisait bizarre d'être en froid avec Justin. Il y a encore quelques mois on était vraiment proche et là on était les pires ennemis. Je savais que j'allais payer ce que j'avais fait. Mais bon, s'il me faisait la pire des crasses il me le paierait. On ne s'en prend pas à Liz Monroe tout de même. Et puis ce n'était pas de ma faute si je l'avais plaqué comme ça. Mais bon, ça me faisait mal qu'il m'en veuille comme ça même si j'avais agi comme la pire des garces. Je ne savais pas quoi faire pour le retrouver, pour me faire pardonner. En plus j'enfonçais encore plus le couteau dans la plaie en lui répliquant des méchancetés ainsi que des vacheries. C'est pas comme ça qu'il allait m'excuser et encore moins devenir mon ami. Mais là une vague de remords prit le dessus sur moi et essayait d'arrêter Justin lorsqu'il commençait à revenir vers son comité d'élèves. Mais rien ne put sortir de ma bouche, gros blanc. Et c'est là que Justin s'approcha de moi et déposa un léger baiser sur mes joues. J'avoue que ses lèvres me manquaient énormément. C'est fou de ressentir ça alors qu'il était plus jeune que moi et qu'il m'avait traité de tous les noms et m'avait humilié devant tout le monde. En fait, je tenais beaucoup plus à Justin que ce que je pensais. Alors qu'il se repositionna devant moi et qu'il me dit cette dernière phrase, je pris mon air supérieur et je repartis par la même porte que j'avais pris pour venir ici. Décidément, mon arrivée n'avait pas procuré le même plaisir pour tous ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forum-canada.com/
OMG! Contenu sponsorisé is gorgeous!

MessageSujet: Re: Douce nostalgie et dure vengeance [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Douce nostalgie et dure vengeance [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Manon Margaux Chérie (springs to me) version Manon la douce (blonde)
» Modification de la procédure de Booster Draft à partir de Mirrodin Besieged
» Livre IV : De la procédure policière et pénale
» Procès - Vice de procédure
» [RP] La vie est dure, quand on est maire et qu'on aime l'alcool ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ҩ I know what you're keeping. :: play with me :: 
WSA Version 1.0
 :: 
Ϟ Le cimetière des RP
-