Nous préparons la
VERSION 3
WSA FOREVER ♥️

Partagez | 
 

 Le lycée, c'est pas facile tous les jours ҩ Topic Commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
» potins : 752
avatar
OMG! Bee is gorgeous!

Beeatch ; La Reine Casse Bonbons
MessageSujet: Le lycée, c'est pas facile tous les jours ҩ Topic Commun   Sam 29 Sep 2012 - 17:28

Topic Commun :
La rentrée au lycée !
Les cours, ça craint !



Petit blabla sur tout ça !

Mois de septembre, ça ne vous dit rien? Le début de l'automne ? En effet, mais autre chose. Le neuvième mois de l'année ? Oui, mais je ne parle toujours pas de ça. Vous ne voyez pas ? La rentrée ! Eh, revenez, c'est pas l'abattoir ! Bon, on va continuer avec les quelques présents... Mise en situation.
C'est la rentrée. Tout le monde est bronzé, beau. On retrouve ses amis, on repère les petits nouveaux, on rit tous ensemble, on se montre nos photos... Mais pas que ! Vous vous retrouvez tous devant ces grandes listes en papier, à chercher votre nom. Alors, avec qui vous retrouvez vous en classe? Cette rentrée est elle la dernière avant la grande vie, ou la toute première dans cette jungle qu'est le lycée. A vous de jouer cette fantastique rentrée !

En participant à ce topic commun, il est possible que vous gagniez une récompense, ou que Bee intervienne et vous envoie un message. Ou non. MOUHAHA.
Ainsi, vous vous engagez à ce qu'il puisse avoir des petits mouvements dans ces topics, de manière à chambouler vos vies....



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://we-see-all.forumactif.com
» potins : 252
» double compte : Non

» age : 23
» emploi/étude : Lycéenne
» numéro de maison : N°40

Can you keep a secret ?
greatest fear ?:
what Bee's thinking.:
avatar
OMG! Leslie Barton is gorgeous!

MessageSujet: Re: Le lycée, c'est pas facile tous les jours ҩ Topic Commun   Sam 29 Sep 2012 - 19:57

Il était une fois




Le réveil sonna. Il n'était même pas six heure du matin, mais déjà la lumière reflétait à travers la maison Barton. Leslie était la première levée de cette famille de trois enfants, comme chaque jour de cours et aujourd'hui n'était pas un jour banal, c'était la rentrée et même si cette journée était détestée par grand nombre d'enfants et adolescents, la lycéenne elle, la prenait avec le sourire car les cours n'étaient pas une torture pour elle, bien au contraire. Après un petit-déjeuner copieux et une longue douche, Leslie enfila la tenue qu'elle avait préparée soigneusement la veille. Elle attrapa quelques bijoux et les enfila avant de s'attaquer à ses cheveux et au maquillage. Elle n'est pas une fille superficielle, mais tout le monde sait que les premières impressions sont les plus importantes et il ne fallait pas rater sa rentrée, ceux qui arriveraient la tête dans le sac et les yeux en vrac partaient avec un désavantage.
Leslie ferma la porte de sa chambre et entra dans la chambre voisine, celle de Freddie, son petit frère. C’était sa rentrée au lycée, il ne montrait aucune réaction comme à son habitude, mais Leslie le savait un peu stressé, le lycée était un changement pour tout le monde et derrière ce physique, Freddie était une personne fragile. Elle le réveilla en douceur avant d’aller lui préparer son petit-déjeuner. C’était à elle de faire ses choses-là, n’ayant pas de figure maternelle pour le faire. Leslie était en train de verser le lait chaud dans un bol quand son frère débarqua dans la cuisine, les cheveux en pagaille et les yeux à demi fermé. Elle lâcha un petit rire et secoua gentiment son frère avant de retourner à l’étage récupérer son sac à main. Elle vérifia qu’elle avait toutes ses affaires, c’était peut-être la dixième fois qu’elle le faisait, mais c’était rassurant. Cette année scolaire était importante, encore plus que les précédentes, Leslie rentrait en 12th et elle voulait donner le meilleur d’elle-même afin de ne pas décevoir son père qui attendait beaucoup de ses résultats.

La brunette jeta un dernier regard dans le miroir afin de vérifier son apparence et attrapa son téléphone portable pour envoyer rapidement un sms à Roméo. Elle voulait être certaine qu’il n’ait pas oublié la rentrée et être sûre qu’il soit prêt. Ils étaient presque certains d’être dans la même classe, mais c’était devenu une tradition de regarder la liste ensemble. Leslie se souvenait de sa rencontre avec Roméo comme si elle s’était passée la veille et pourtant elle datait du début de 10th. Au début, rien ne rapprochait les deux adolescents, Leslie était la fille modèle et sérieuse de la classe alors que Roméo était le sportif populaire que toutes les filles s’arrachent. A vrai dire, elle le détestait, elle n’aimait pas ce rôle qu’il jouait et de son côté, il s’amusait à la draguer ouvertement, comme il le fait avec toutes les autres filles. Mais Leslie n’est jamais rentré dans son petit jeu, n’a jamais cédé et c’est ainsi qu’ils ont appris à se connaitre, qu’ils ont compris qu’ils pouvaient avoir des points communs, d’ailleurs le plus gros est évident : le sport. C’est ainsi qu’une amitié sincère est née entre eux et aujourd’hui Leslie ne pourrait pas imaginer une année de lycée sans Roméo. Il est surement son meilleur ami, elle n’hésite pas à lui confier ses soucis comme ses joies.


[justify]




♣ Vous avez un nouveau message



J’espère que t’es prêt mon gros, je pars de chez moi.




Sur ces quelques mots, Leslie rangea son téléphone dans sa poche et poussa son frère à l’extérieur. Une fois en voiture, elle alluma le moteur et enclencha la première. Le trajet se passa dans le silence, ils n’avaient jamais eu besoin de parler pour se comprendre et en réalité, Freddie n’avait jamais été matinal et à l’heure qu’il était, il devait surement dormir les yeux ouverts. Leslie gara la voiture sur le parking du lycée et sorti du véhicule, sautillant sur place, impatiente de rejoindre Roméo et découvrir leur classe. Elle claqua la portière, salua son frère et se dirigea à grandes enjambés devant l’entrée. Roméo arriva en même temps qu’elle et c’est un grand sourire aux lèvres qu’elle s’en alla rejoindre son ami. Elle l’enlaça avant de déposer un baiser sur sa joue, pleine d’entrain.


« Salut le beau gosse, alors tu as lâché tes groupies pour venir faire ta rentrée ? »


Leslie lâcha un petit rire moqueur et attrapa Roméo pour l’entrainer à l’intérieur. Le hall était rempli de lycéens qui faisaient la queue pour voir la liste, pour poser des questions et récupérer des dossiers à la scolarité. L’adolescente croisa quelques connaissances et salua plusieurs personnes. Les filles comme les garçons avaient sorti leur nouveaux vêtements, leurs nouvelles affaires et abordés un sourire de satisfaction dans l’ensemble, bien qu’on pouvait lire sur pas mal de visage la lassitude de reprendre les cours. Leslie adorait le sentiment qu’une rentrée pouvait apporter. Elle attrapa Roméo par le poignet pour ne pas le perdre dans la foule et se dressa sur la pointe des pieds, tout en lui parlant à l’oreille pour qu’il l’entende dans le brouhaha.


« Tu vois quelque chose ? »


Sushi Salé


_________________




C'est véridique chez la jeunesse, y'a plus une once de rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OMG! Invité is gorgeous!

Invité
MessageSujet: Re: Le lycée, c'est pas facile tous les jours ҩ Topic Commun   Dim 30 Sep 2012 - 23:47


Doutes et Secrets ;
Lycéens de Middle Fawkes
Septembre déjà.
Lorsque son réveil avait sonné, Romeo était déjà réveillé depuis quelques minutes. La tension lui tordait l'estomac. Il avait comme une boule de nerf serrée dans l'abdomen qui lui comprimait le diaphragme. En réalité, Romeo était très heureux d'avoir trouvé le sommeil. La veille, il s'était imaginé faire une nuit blanche, à cogiter et à se retourner dans son lit.
Son esprit était totalement perturbé par ses souvenirs. La peau claire de Meadow étincelante dans les vapeurs de passion et de sexe. La douleur qui semblait lui avoir arraché la mâchoire. Les menaces meurtrières de Zéphyr. Les regards gênés de l'assemblée face à la scène. Et Saleisha. Honte et rancoeur avaient avalé la douleur. Il s'était éclipsé pour vomir sa rage.
Ces pensées le hantaient à chaque seconde depuis cette ultime soirée. Il ne pouvait se défaire de cette haine de lui-même qui le dévorait. Parce que pour la première fois depuis longtemps, Romeo avait réalisé qu'il n'était qu'un sombre crétin. Il s'autorisait les plus beaux sentiments envers Saleisha, et pourtant, comme un dégonflé, allait s'envoyer en l'air avec les autres, amies parfois. Il était un salaud, et avait enfin pris conscience de cette partie de son âme ; résultat, il la détestait.
Romeo, à contre-coeur, s'obligea à se vêtir le plus correctement possible. La vue de son reflet dans le miroir le poussa à la schizophrénie. Comment pouvait-il s'aimer physiquement s'il se vouait une véritable ire dans son for intérieur ? Malgré tout, il se surprit à sourire. On n'arrête pas des années de narcissisme en quelques heures. Peu importait quel salaud était Romeo, il restait le beau gosse qui faisait tomber toutes ces dames.
En quelques dizaines de minutes, Romeo était fin prêt à partir. Sa mère l'avait presque forcé à avaler quelque chose. Mais le garçon avait décliné les insistances de sa génitrice ; sa tension le pousserait certainement à rendre les quelques bouchées qu'il aurait réussi à prendre. Dernières recommandations maternelles, Romeo salua et ferma la porte derrière lui.
L'odeur des feuilles jaunies par le temps polluait l'air en rasades. Romeo gonfla ses poumons de cette atmosphère saturée de couleurs chatoyantes. Ce camaïeu d'orangés lui chuchotait une nostalgie menaçante. Une pulsion animale l'avertit du complot. Fuyant ce danger grandissant, Romeo s'abrita dans le pick-up de sa mère. Dans sa poitrine, son cœur battait la chamade, le rappelant à sa triste réalité. Dans quelques minutes, il verrait Saleisha. Cette idée lui fendit l'âme. Il ne pouvait pas se résoudre à lui faire face. La honte le consumait, insatiable.
Le vibreur de son téléphone le libéra de sa torpeur maladive. S'en emparant maladroitement, Romeo soupira d'aise : un message de Leslie. Il sourit, ravi de pouvoir retrouver sa meilleure amie. Étrangement, il en ressentait le besoin. Il mourrait d'envie de se confier, mais ses erreurs passées lui interdisaient de délier sa langue.
Romeo plongea son téléphone dans sa poche et boucla sa ceinture. Il écrasa l'accélérateur et arriva en une poignée de seconde devant le lycée. Pénétrant dans le parking, Romeo trouva une place un peu éloignée de l'entrée mais ne rechigna pas. Les épreuves du jour seraient mille fois plus rudes qu'une vulgaire marche sur cent mètre.
Il s'arrêtait juste lorsque Leslie le tira à elle. La présence de la jeune fille arracha un soupir de soulagement. Il se sentait délesté d'un destin monstrueusement lourd à porter. Maintenant, de manière totalement inconsciente, il partageait cette peine avec sa meilleure amie. Il se laissa embrasser. Le commentaire de Leslie n'amenait aucun sous-entendu, et c'est ce qui le rassurait.
Un sourire en coin presque innocent apparut sur son visage, aspirant les inquiétudes qui se distillaient encore. Sans répondre, il se traîna derrière la jeune fille jusqu'au hall où la foule étouffait la vie. Un vacarme déchira ses tympans. Il se sentait happé par une rumeur grandissante qui s'attaquait de pleine volonté à ses oreilles. Le bruit du lycée, oublié depuis deux mois.
Romeo s'obligea à répondre aux saluts attendus par l'assistance et reçut quelques frappes masculines dans le dos. Les visages hâlés rappelaient à la fin de l'été. La fin des orgies qui n'avaient de fin que l'arrivée du grand jour. Romeo s'interdit de penser à la dernière soirée à laquelle il avait participé. Hors de question de se morfondre face à tous les élèves de Middle Fawkes. Il garderait ses préoccupations pour sa chambre.
Leslie se contorsionnait verticalement pour obtenir les réponses à leurs questions. L'air légèrement dépité, elle s'approcha de Romeo pour lui glisser à l'oreille :

-Tu vois quelque chose ?

Romeo secoua la tête. Les crânes chevelus s'étendaient sur trois mètres au moins, et les listes lui étaient totalement invisibles. Décidant de garder ses coudes pour une autre occasion, Romeo se tourna, dos vers Leslie.

-Allez, grimpe !

Dos rond, prêt à réceptionner la jeune fille sur son dos, Romeo s'abaissa un peu plus.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
» potins : 1438
» double compte : Allan M. Millers

» age : 23
» emploi/étude : Lycéenne 10th Grade
avatar
OMG! Saleisha A. Jones is gorgeous!

Saleishouille veut desnouilles
MessageSujet: Re: Le lycée, c'est pas facile tous les jours ҩ Topic Commun   Jeu 18 Oct 2012 - 19:15

Comment pouvait elle vivre sans y penser ?
Topic Commun



Un vacarme assourdissant retentit dans la chambre de Saleisha. Deux mois sans l'entendre, ce n'était définitivement pas assez. Le silence du matin lui manquait.
Ce moment où tout le monde était en vacances, où chacun faisait la grasse mâtinée. C'est pendant ces moments que Saleisha parvenait à réfléchir le plus simplement possible. Depuis cette soirée chez Sebastian, elle ne pouvait s'empêcher de se repasser en boucle les moments qui avaient tout changé dans sa tête. Pourquoi avait elle eu envie d'arracher la tête de cette Meadow, de Romeo ? Il n'avait fait que tout ce qu'il savait faire en soirée. Mais Saleisha détestait les deux amants pour cette petite aventure. Il l'avait laissée à son propre sort pour aller se taper la pauvre enfant. Elle ne pouvait le prendre normalement. Même si ce n'était pas la première fois, qu'elle l'avait toujours très bien pris, cette fois ci, elle n'était pas parvenue à digérer tout ceci. Elle appuya sur le bouton "arrêter" sur son téléphone portable. Voilà déjà deux heures qu'elle était allongée dans son lit, les yeux grands ouverts, en train de fixer le plafond. Elle n'avait aucune envie de retourner au lycée. Elle y trouverait toutes ces filles que Romeo a approché, ou approchera. Et elle le trouvera lui. Comment l'éviter, à ce moment de l'année ? Elle y était parvenu jusqu'à la fin de l'été, en évitant de sortir de chez elle, mais à présent, elle avait toutes les chances de se trouver non loin de lui dans les couloirs. Saleisha, en poussant un immense soupir, se releva et attrapa ses vêtements, se dirigeant vers la salle de bain. Il était l'heure de se préparer. Affronter la réalité. Le frais du matin, la marche dure, son sac à dos sur l'épaule, ses chaussures confortables. Une fois arrivée au lycée, comment pourrait elle résister à l'envie d'aller voir son ami? Son sourire, ses taches de rousseurs, pourquoi pensait elle à lui comme ça ? Ce n'était pas possible. Elle ne pouvait pas. Tout cela lui était interdit. Puis de toute façon, ils n'étaient que de vrais amis, et toutes ces pensées disparaitraient très vite. Ce n'était qu'un doute stupide, de la pure jalousie amicale. Bien sûr, c'était ça ! Rien d'autre, elle en était persuadée à présent, et était rassurée. Enfin, pour quelques instants.
Une fois dans la rue juste avant d'arriver au lycée, une boule énorme se forma dans le ventre déjà bien rempli de Saleisha. Quelle idée elle avait eu de se forcer à manger jusqu'à en avoir mal au ventre. La boule faisait au moins la taille de la Terre entière. Fidèle à elle-même, la petite brune ouvrit son sac et en tira une aspirine, une bouteille d'eau, et avala la petite pilule. Comme si cela allait calmer son stress. Saleisha passa les portes, tentant de paraitre le plus sereinement du monde. Elle n'avait aucune envie de croiser Mackenzie, ni Romeo. Les esquiver n'allait pas être la chose la plus facile du monde. D'autant que plus que tout le monde allait se diriger vers les listes d'élèves. Saleisha, Romeo et tous les lycéens de Middle Fawkes y seraient. Elle parviendrait sûrement à se mêle à la foule, en espérant qu'il ne la voie pas. Mais il y aurait tellement de mode qu'ils ne se croiseraient même pas.Saleisha rangea son mp3 et se lança dans la foule, maudissant tous ceux qui lui coupaient le chemin. soudain, elle aperçut Leslie, l'une de ses amies proches. Elle était aussi amie avec Romeo. Étonnement , elle était perchée haut. Saleisha se hissa sur la pointe des pieds pour l'apercevoir perchée sur Romeo. Sur son dos. Mais comment pouvait elle oser ? A coup sûr, pendant que Saleisha avait le dos tourné, les deux amis en ont profité, à deux. A l'idée de savoir Romeo avec une nouvelle autre fille, Saleisha frémit. Non, elle ne pouvait décidement pas passer au dessus de tout ça. Une rage incontrôlable empara Saleisha. Sans savoir ce qu'elle faisait, elle fonça sur le duo inséparable et les bouscula d'un coup d'épaule. Comment pouvait il oser se montrer avec elle ainsi ? Si elle s'était écoutée, elle aurait jeté Leslie à terre. Mais il valait mieux éviter de se faire remarquer le premier jour.
Saleisha se détestait. Elle détestait Middle Fawkes, et tous les gens qui y vivaient. De Brittany à Romeo, en passant par Mackenzie et la moindre petite chose qui passait par là. Elle aimerait écraser tous ces 10th grade insignifiants. Elle aurait aimé ne jamais partir de Chicago. Ne jamais quitter la Barbade, et rester dans son petit coin de paradis. Pire, ne jamais rencontrer Romeo. Pourquoi était elle ainsi aujourd'hui ? Quel enfer... La petite brune se détestait de réagir comme ça. Ses amis ne devaient rien y comprendre. Mais peu importe. L'égoïsme de Saleisha ressortait, et elle ne faisait plus attention qu'à sa petite personne et ses souffrances. Peu importe ce que les autres diraient ou penseraient.
Sushi Salé

_________________

VOTEEZ






Salouche - VrrrVrrr ● L'idéal de l'amitié c'est de se sentir un et de rester deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OMG! Contenu sponsorisé is gorgeous!

MessageSujet: Re: Le lycée, c'est pas facile tous les jours ҩ Topic Commun   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le lycée, c'est pas facile tous les jours ҩ Topic Commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» une question à propos des familiers...
» - QUI VEUT GAGNER UN CODE ? - Explications ---- règles du jeu ---
» La messe tous les jours
» On n'a pas tous les jours 50 ans ...
» Pas tous les jours, mais qui dit que cela ne doit durer qu'une journée ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ҩ I know what you're keeping. :: play with me :: 
WSA Version 1.0
 :: 
Ϟ Le cimetière des RP
-