Nous préparons la
VERSION 3
WSA FOREVER ♥️

Partagez | 
 

 La jalousie est une preuve d'amour...non ?? | feat Nathou (a)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
OMG! Invité is gorgeous!

Invité
MessageSujet: La jalousie est une preuve d'amour...non ?? | feat Nathou (a)   Lun 8 Oct 2012 - 19:15

La jalousie est une preuve d'amour...non ??
Nathan & Maxxie

Où en sommes nous maintenant ??

Depuis quelques temps je n'étais plus vraiment le même. Je n'arrivais pas à me sortir une certaines personne de la tête et pour essayer d'y parvenir je n'avais qu'une solution : danser. J'avais donc donné rendez-vous à Andrew, mon frère spirituel que je connaissais depuis l'enfance. Nous avions commencé la danse en même temps et même si aujourd'hui il était à la fac nous continuions souvent à danser ensemble quand le temps nous le permettait. Aujourd'hui donc je lui avait donné rendez-vous au Studio de Danse de Middle Fawkes afin de nous entraîner ensemble.

L'après-midi passa bien vite à mon goût. Après qu'il met montré les pas qu'il apprenait en cours je lui avais montré les chorégraphies que j'enseignais aux plus jeunes, ainsi que celle que je préparais comme examen de fin d'année. Il s'agissait d'une chorégraphie sur la chanson de la battle finale de Step Up 2, une chorégraphie que je faisais uniquement vêtu d'un boxer afin d'exprimer la fragilité. Andrew avait passé du temps à me donner des conseils, parfois même à m'engueuler, afin que la chorégraphie soit le plus parfait possible. Je venais de terminer pour la énième fois cette danse. Je me suis dirigé jusque vers mon ami avant de lui demander son avis, le souffle haletant, les joues rouges à cause de l'effort. "Tu sais ce qui serait encore plus parfait ?? Que tu la fasse avec moi." Nous nous sommes souris, puis je l'ai attrapé par la main avant de remettre la musique et de l'entraîner avec moi afin de refaire cette danse pleine de sensualité. A la fin, je me suis retrouvé allongé par terre sur le dos, Andrew à califourchon sur moi. J'ai essayé de reprendre mon souffle, tout en demandant comment il m'avait trouvé. Sa réponse m'arracha un sourire. "Trésor, si tu continu à danser comme ça tu va faire bander tout le monde." Nous nous sommes relevé et je suis allé chercher ma bouteille d'eau buvant de longues gorgées pour me rafraîchir. C'est alors que j'ai vu un visage familier dans le reflet du miroir. Je me suis retourné un peu gêné. "Nathan...qu'est-ce que tu fais ici ??"

J'ai passé une main dans mes cheveux en rougissant. Depuis combien de temps était-il là ?? M'avait-il vu danser ?? Est-ce qu'il avait aimé ?? Je remarquais alors que quelque chose semblait ne pas aller. Son regard était froid. Il c'était passé quelque chose. J'allais parler quand j'ai sentis la main d'Andrew se poser dans le bas de mon dos avant qu'il ne murmure assez fort d'ailleurs : "Je vais prendre une douche trésor, j'espère que tu va pas trop tarder. J'ai hâte de voir ce qu'il se cache sous ton boxer." Il m'a lancé un clin d'oeil aguicheur avant de s'éloigner et de quitter la pièce. Je me suis rapprocher doucement du brun avant de lui poser une main sur l'épaule. "Bé...hum...Nathou...qu'est-ce qu'il y a ?? T'as pas l'air bien ??" J'ai hésité à l'embrasser sur la joue, mais j'ai eu l'impression que ça n'aurais pas été approprié. J'avais comme l'impression d'avoir fait une connerie, sans vraiment savoir laquelle j'avais fais.
Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas
OMG! Invité is gorgeous!

Invité
MessageSujet: Re: La jalousie est une preuve d'amour...non ?? | feat Nathou (a)   Mer 10 Oct 2012 - 12:39

    Journée longue, ennuyeuse, routinière. Nathan n'en pouvait plus de ses allers-retours à l'université, pour revoir encore et toujours les mêmes théories. En quittant le professeur qui lui avait enseigné -enfin, avait pensé lui apprendre, disons- la voie du codage CSS, Nathan ne put se refuser une unique pensée. Maxxie. Où était-il, que faisait-il ?
    Depuis leur incompatible aventure au cinéma, Nathan ne savait plus quoi penser. Sa raison, comme à chaque fois, lui dictait une conduite, mais ses sentiments ne se laissaient pas convaincre. Norme et morale n'étaient même plus des arguments tant le garçon se sentait et coupable, et méprisable. Les premiers doutes qu'il s'était infligé quant à la nature même de ses pensées profondes étaient balayés par la réalité oppressante. Peu importait ce qu'il pensait avant. Maintenant qu'il avait touché, embrassé, caressé, aucun mot ne valait les actes.
    Nathan déambula au hasard dans Middle Fawkes, croisant quelques regards durs et froids. Il les rendit bien. Les gens ne croyaient pas en Nathan, ils le stigmatisaient, l'obligeaient à porter ce costume de geek qui lui seyait fort bien. Mais dans leurs esprits réductionnistes, vivre face à un ordinateur ne permettait pas d'être sociable. Ils avaient tort. Nathan avait toujours eu des amis, et jamais n'avait eu une déchéance dans ce domaine. Les gens qui l'abordaient sans préavis se rendaient toujours compte que le garçon n'avait rien d'un sociopathe.
    Bientôt, sans calculer ses pas et sa direction, Nathan dépassa l'école de danse. Il réalisa alors qu'il avait beaucoup marché ou peut-être erré. Une intuition terrifiante le poussa à s'arrêter. Il savait que Maxxie passait beaucoup de temps à danser, dans cet édifice. Il était d'ailleurs aller le voir lorsqu'en juin, le garçon avait offert son corps au gala de fin d'année. Il est incontestablement doué. Son corps suivait toujours le rythme en mouvements fluides et endiablés. Nathan s'était surpris à admirer ses gestes fous, mais n'avait jamais réitéré l'expérience. Il s'était toujours bien gardé de retrouver Maxxie à ses frasques de Fred Astaire. Peut-être parce qu'il savait mieux que quiconque que certains mondes ne sont pas toujours prêts à recevoir des étrangers.
    Pourtant, ce jour-là, Nathan accepta fort bien d'intégrer cet univers. En réalité, il n'était pas sûr de trouver Maxxie sur le parquet de la salle de danse, mais vu l'heure, c'était fort possible. D'un pas décidé, le jeune geek revint sur ses pas et poussa la porte de l'école.

    La musique battait son plein, mais malgré les battements dans ses oreilles, Nathan ne reconnut pas l'interprète. Les notes s'enchaînaient, avides et insatiables. Le garçon se laissa gagner par la curiosité et continua d'avancer. Sur le banc, traînaient des affaires, une veste, que Nathan reconnut aussitôt pour appartenir à son ami. Il leva alors les yeux.
    Tout se passa très vite, un flou temporel causé par les pas trop rapides, la musique trop agitée, et les gouttelettes de sueur qui s'échappaient des corps en ébullition. Nathan en resta pétrifié d'intérêt, de beauté.
    Maxxie était digne d'un dieu, comme vêtu d'une aura céleste qui le transportait dans sa passion.
    Bientôt, la musique s'interrompit. Les deux acteurs de cette joute surnaturelle s'arrêtèrent. Les positions pouvaient sembler compromettantes, mais Nathan ne calcula même pas. Il était toujours comme submergé par cette chorégraphie, transporté loin, dans un monde qu'il ne connaissait pas. Pourtant, il se sentit happé par la réalité.
    Ses yeux délivrèrent à son cœur un message qui le perturba. Son ouïe confirma ses doutes. Maxxie et son partenaire se livraient à une amitié trop ouverte, trop étrange, trop confuse. Immédiatement, Nathan pensa à Maxxie, à son corps délicat, nu sous ses doigts, à son souffle arraché, pris dans ce flot de désir. Et, désirant cet être sensuel, le geek refusa d'en céder la propriété. Soudain, gagné par un flux sombre et nerveux, Nathan réalisa qu'il était jaloux. Et que cette émotion lui imposait des envies de violence. Il se sentait glacé et bouillant à la fois, tiraillé entre la rage et la honte que lui suggérait ce sentiment.
    Il ne supportait pas cette pression sur sa poitrine qui brûlait et démangeait. Maxxie se rendant compte de sa présence vint le quérir. A ses questions insistantes et dérangeantes, qui mettaient Nathan en face de la réalité, de sa jalousie, de sa gêne, le brun répondit sèchement.

    -Je vais très bien, et toi aussi. Je rentre chez moi.

    Aussitôt, comme si le temps était compté, Nathan tourna les talons, pour quitter la salle.


Dernière édition par A. Nathan Moore le Mar 18 Déc 2012 - 13:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
OMG! Invité is gorgeous!

Invité
MessageSujet: Re: La jalousie est une preuve d'amour...non ?? | feat Nathou (a)   Lun 15 Oct 2012 - 17:57

La jalousie est une preuve d'amour...non ??
Nathan & Maxxie

Où en sommes nous maintenant ??

Je suis resté un moment immobile sans comprendre, ma main suspendu dans le vide, alors qu'il y a quelques instants encore elle était sur l'épaule de mon meilleur ami. Je ne comprenais pas, je ne comprenais plus. Il y a quelques jours nous étions encore des amis, comme des frères même. Il y a quelques jours encore il me tenait serré dans ses bras contre lui, m'embrassant et me caressant sans cesse. Alors pourquoi ?? Pourquoi est-ce qu'il était aussi froid et distant tout à coup ?? Qu'est-ce que j'avais fais de mal ?? Qu'est-ce que j'avais fais ?! Je secouais la tête pour reprendre mes esprits. Le brun avait disparu de mon champ de vision. Il fallait que je le rattrape, je me suis mis à courir le rattrapant de justesse alors qu'il allait ouvrir la porte qui donnait sur la rue. "Nathan ! Non ! Attend !" Je l'ai vu s'arrêter, mais il ne c'est pas tourné vers moi pour autant. Je me suis mordu la lèvre, je ne savais pas quoi lui dire à présent. "Qu'est-ce que j'ai fais Nathou ??" C'était forcément ma faute, j'avais forcément fait quelque chose de mal. Ouais, surement...j'étais un minable.

J'ai soudain entendu quelqu'un se racler la gorge derrière moi. C'était Andrew qui visiblement voulait sortir, mais qui ne pouvait pas. Je lui ai adressé un sourire avant de tirer mon meilleur ami par le bras pour laisser la place à Andrew de passer. Nous nous sommes dis au revoir et j'ai traîné le brun avec moi jusqu'au couloir des vestiaires qui à présent était désert puisque nous étions les deux derniers occupants de cet endroit. J'ai lâché le brun avant de soupirer."Putain, mais merde Nathan ! Parle moi, qu'est-ce qu'il y a ?? Pourquoi t'es aussi froid ??" J'avais presque les larmes aux yeux tellement ça faisait mal de le voir me rejeter comme ça. Comment il pouvait me faire ça ?! Comment il pouvait me donner du plaisir un jour et se montre dur comme la glace le jour d'après...je n'arrivais pas à comprendre, j'étais totalement perdu, totalement embrouillé...
Code by Anarchy


Revenir en haut Aller en bas
OMG! Invité is gorgeous!

Invité
MessageSujet: Re: La jalousie est une preuve d'amour...non ?? | feat Nathou (a)   Mer 17 Oct 2012 - 0:53

    N
    athan progressa jusqu'à la porte d'entrée en quelques secondes. Il avançait machinalement, les jambes alimentées par une colère sourde et muette qui le démangeait et le dérangeait tout autant. Il frôla la poignée de la porte de verre lorsqu'il entendit la voix suppliante de son ami derrière lui. Maxxie semblait paniqué, désemparé par cette situation qui le dépassait outre mesure. Ce qu'il ne savait pas, c'était que même Nathan lui-même ne contrôlait pas cette pulsion destructrice.
    Le brun laissa tomber sa main tremblante et la plongea instinctivement dans la poche de son jean. Cacher ses spasmes nerveux était une des solutions à sa crédibilité, car Nathan sentait qu'il se jouait là bien plus qu'une scène d'amitié.
    Sa jalousie révélait un terrible tournant. Celui du corps, du physique, des sensations. Sa tête fourmillait de pensées obscures, mais c'était maintenant à cet être palpable d'avouer ses intentions. Après avoir ressenti le désir, l'envie, la chaleur, le tourment, explicables par bien des raisonnements rassurants... Le jeune Moore se voyait saisi par la jalousie. Terrible maladie. Surtout intolérable, car sinon par un sentiment intense et profond, elle ne pouvait se justifier par l'environnement. L'homme ne sait être jaloux sans désirer intensément ce qu'elle possède. Alors que l'être humain est tout à fait apte à s'exciter devant l'inconnu, sans raison apparente.
    Et Nathan avait bien du mal à accepter le fait qu'il éprouve sincèrement et profondément des sentiments pour son meilleur ami. Qu'il le désire, c'est une chose : il était beau, bien façonné, sensuel et tout son être respirait l'extase. Mais qu'il l'aime, quelle terrible renversement.
    En réalité, Nathan se savait dans l'erreur car Maxym n'avait rien fait qui mérite son éloignement si soudain. Mais il ne pouvait rester là, près de lui, près de cet autre type, qui le louait et lui faisait presque des avances. Il ressentait dans son cœur, dans sa chair, une envie de fracasser cet étranger à coup de clavier.
    Le brun, toujours dos au blond, voulut expliquer qu'il ne servait à rien de culpabiliser, qu'il n'y était pour rien. Mais le raclement de gorge qui provint de derrière lui n'était pas de Maxxie. Ce vieux schnock. Enfin, Nathan ne savait même pas quelle tête il avait. Sitôt la vue de son meilleur ami trop proche de ce type, il s'était retrouvé pris au piège ; buté dans cette jalousie qui le rendait aveugle, sourd et totalement stupide.
    Sans trop comprendre, Nathan se retrouva baladé de force par le danseur, éloigné de l'issue de secours qu'il avait tant envisagé. Bientôt, il fut face à Maxym, dans le couloir des vestiaires.
    En baissant la tête, Nathan découvrit le visage défait du blond. Ses yeux brouillés par un rideau de larmes prêtes à descendre de leur promontoire. Le garçon déglutit presque bruyamment. Ce spectacle le surprit tant qu'il en oublia sa jalousie précédente. Pire ! Survint un nouveau sentiment, tout aussi dérangeant et incontrôlable. Il ressemblait un peu à ce désir de protection qui entoure les gens que l'on apprécie et que l'on chérit, mais en mille fois plus intense. Retenir ses bras d'encercler ce corps en sueur parut un exploit, mais Nathan surmonta sa pulsion.

    -Arrête ça ! Tu n'y es pour rien si je suis un abruti fini.

    Nathan esquissa une moue qui lui rendit toute l'humanité dont il était capable. Sa figure glaciale avait fondu face à ce minois angélique. Sa main accéda à la joue de Maxxie, et la caressa un instant, frôlant son oreille encore rougie par l'effort. Puis, se rendant compte de son geste, Nathan laissa à nouveau tomber sa main, et la fourra dans sa poche une fois de plus.
    Le jeune homme n'était pas à même de discuter des tenants et des aboutissants de ses actes, de sa fuite. Il n'était déjà pas au clair en lui-même, alors s'il avait à débattre face au concerné, les difficultés s'annonçaient bien trop nombreuses.

    -C'était très joli, ta danse.

    Oui, seul sujet qui semblait intéressant. Il faut dire que la chorégraphie avait réellement subjugué Nathan. Et puis, qu'il espérait que Maxxie se laisse emporter par sa passion et oublie tout simplement ce qu'il venait de se passer.


Dernière édition par A. Nathan Moore le Mar 18 Déc 2012 - 13:10, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
OMG! Invité is gorgeous!

Invité
MessageSujet: Re: La jalousie est une preuve d'amour...non ?? | feat Nathou (a)   Mar 23 Oct 2012 - 16:57

La jalousie est une preuve d'amour...non ??
Nathan & Maxxie

Où en sommes nous maintenant ??

Il y a quelque chose chez Nathan qui me déroutait toujours même après tant d'années à le connaître, c'est la façon qu'il avait de changer de comportement en un éclair de secondes. Il y a à peine quelques minutes il était aussi froid qu'un glaçon et voilà que maintenant il était presque doux. J'ai souris face à sa remarque laissant échapper un petit : "Tu es loin d'être un imbécile." Après tout monsieur était le meilleur informaticien que je connaisse et c'était de loin le meilleur. J'ai rougis quand il a dit avoir aimé ma danse, s'il savait la vrai signification de celle-ci la trouverait-il toujours jolie ?? "Andrew m'a beaucoup aidé pour la faire. C'est celle que je vais présenter au concours d'entrée à l'université." J'ai réalisé alors que parler d'Andrew n'était peut-être pas une bonne idée, surtout quand j'ai vu le visage de Nathan se contracter comme tout à l'heure. J'ai attrapé sa main avant de l'attirer avec moi dans les vestiaires. Il fallait que je me change. J'ai attrapé mon gel douche ainsi qu'une serviette éponge avant de m'enfermer dans l'une des cabines de douche. J'ai enlevé mon boxer le faisant valser de l'autre côté de la cabine, je le reprendrais en sortant.

L'eau a commencé à couler le long de mon corps, d'abord glacée puis de plus en plus chaude. J'ai fermé les yeux afin de mieux savourer cette chaleur qui m'envahissait. Sans m'en rendre compte j'ai commencé à chanter : Can you feel the love tonight. C'était notre chanson à moi et Serena. Je la chantais souvent quand ça n'allait pas et là je n'allais pas bien. Quand j'avais vu Nathan dans l'encadrement de la porte tout à l'heure j'avais espéré...j'avais espéré qu'il soit venu pour moi. Pas seulement en temps qu'ami, mais en étant plus que ça. Mes illusions c'étaient bien vite envolées. Il avait surement déjà tout oublié, il ne se souvenait probablement plus de ce qu'il c'était passé entre nous dans ce cinéma, mais moi je m'en souvenais et j'avais besoin de savoir. Savoir si je devais continuer ou pas. J'ai arrêté l'eau, enroulant la serviette autours de ma taille. Lorsque je suis sorti le brun était assis sur un banc à côté de mes affaires. J'ai souris, il avait dû passer son temps à réfléchir en attendant que je sorte. Je me suis approché de lui, attrapant son menton entre mes doigts, le forçant ainsi à me regarder droit dans les yeux."J'ai besoin de savoir Nathan...le cinéma...est-ce que tu as aimé le cinéma ??" Devant son regard complètement perdu, j'ai eu peur. Peur qu'il me prenne pour un dingue, pour quelqu'un de pas normal, car après tout est-ce que c'était normal d'avoir...du désir ? pour son meilleur ami ?? Je me suis mis à califourchon sur ses genoux, collant mon corps encore mouillé contre le siens, attrapant son visage entre mes deux mains. Je me suis approché de ses lèvres les capturant plus fougueusement que je le pensais. C'était peut-être la dernière fois que j'aurais l'occasion de faire ça, je préfèrais en profiter un maximum. J'avais besoin de savoir, il fallait qu'il me le dise, je voulais savoir, je devais savoir. "Dis moi si tu as aimé ça...s'il-te-plaît..."
Code by Anarchy


Revenir en haut Aller en bas
OMG! Invité is gorgeous!

Invité
MessageSujet: Re: La jalousie est une preuve d'amour...non ?? | feat Nathou (a)   Sam 27 Oct 2012 - 12:22

    Spoiler:
     

    Mâchoire contractée, dents grinçantes. Le seul nom d'Andrew avait fait resurgir en Nathan la colère qu'il haïssait tant. Cette pulsion jalouse, nocive, maladive presque. Il ne se connaissait pas ainsi. Ni attiré par les hommes, et c'était en soi une différence effrayante comparée aux habitudes du passé. Ni même jaloux. Il faut dire que Chanelle n'avait pas eu trop de contact avec le monde des mâles pendant qu'ils étaient ensemble. Leur amour dépassait certainement cette frontière de réalité et s'affranchissait des normes de possession. Alors se savoir jaloux pour Maxxie, c'était délicat à avouer. Malgré tout, Nathan connaissait suffisamment bien son corps, ses sens même, pour être certain de ce doute qui se réveillait : sa colère, grondante, montante, expliquait trop bien ses symptômes. Mains nerveuses, agitées, muscles tendus. Comme si la moindre parcelle de chair souhaitait ardemment frapper, démolir, annihiler la source de cette jalousie. En l'occurrence : Andrew.
    Ah oui ! C'était donc son nom, à ce vieux schnock. Monsieur le danseur chorégraphe qui matait avec plaisir les fesses et les abdominaux de Maxym. Nathan s'imagina fort bien de feuler comme un gros chat, poil hérissé et babines retroussées. Mais sa raison le força à ne pas céder à cette tentation. Il se refusait à admettre qu'il avait une certaine attirance pour son meilleur ami, alors oser le dire, avec des mots, avec des sons. Non, décidément, Nathan n'était pas tout à fait prêt.
    Sa prise relative de conscience n'avait pas permis à Nathan d'entendre et donc de comprendre la phrase de Maxxie. Aussi, lorsque celui-ci le tira jusqu'au vestiaire, il essaya de ne pas paraître surpris. Après tout, peut-être l'avait-il prévenu de leur déplacement, et qu'il n'y avait pas prêté attention. Honte à lui, qui faisait alors un bien piètre ami.
    Le blond s'éclipsa dans une cabine de douche. Bientôt, la vapeur brûlante surgit. Nathan s'assit sur le banc, à côté des affaires de son ami. Il ne savait pas combien de temps il lui faudrait patienter, mais se laissa tout de même intriguer par les nuages de fumée qui s'échappaient de la douche. Bientôt, il entendit quelques notes de la chanson du Roi Lion, justes, rythmées. Il apprécia sincèrement la mélodie, et s'amusa même de voir Maxxie chanter sous la douche. Il y avait encore tant de facettes chez le blond que Nathan ne connaissait pas et cela le rassura, étrangement. Le secret et le mystère permettaient parfois aux amitiés de perdurer bien plus longtemps.
    La musique et l'eau s'arrêtèrent en même temps, laissant les vestiaires dans un silence plutôt dérangeant. La porte de la douche s'ouvrit presque avec violence, et Maxxie apparut. Nathan déglutit : cette vision était tellement sensuelle, presque sexuelle, qu'il dut contenir sa pulsion. Impossible de ne pas faire le rapprochement entre le torse nu, humide et chaud de Maxym en cet instant, et l'être en sueur, excité, tremblant d'il y a quelques jours, dans les toilettes du cinéma. Nathan baissa instinctivement la tête, pour ne pas faire face à ce désir qui le saisissait. Mais ce fut de courte durée, car le blond força le brun à le regarder droit dans les yeux.
    La question qu'il posa rendit Nathan toute chose. Il ne pouvait se résoudre à répondre honnêtement, et pourtant, la moindre parcelle de chair était une réponse. Les frissons qui parcouraient ses muscles s'intensifièrent lorsque Maxxie s'installa sur lui, à califourchon. Cette position lui sembla trop indécente pour être innocente. Nathan se sentit pétrifié par cette présence tant désirée, et se laissa embrasser. Il profita de ce baiser pour s'avouer enfin qu'il appréciait ce geste.

    -Non, euh... Si, beaucoup, enfin...

    Nathan se sentait perdre ses moyens. Il hésitait, bafouillait. Bref, il devait arrêter de parler. Il mit rapidement au clair ses idées, laissant ses mots en suspense dans le vide. Puis, Nathan prit une grande inspiration et lança :

    -C'est trop bizarre. Dire que je n'aime pas ça serait mentir. Je ne sais pas ce qu'il se passe, c'est juste... trop bizarre.


Dernière édition par A. Nathan Moore le Mar 18 Déc 2012 - 13:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
OMG! Invité is gorgeous!

Invité
MessageSujet: Re: La jalousie est une preuve d'amour...non ?? | feat Nathou (a)   Jeu 1 Nov 2012 - 19:16

La jalousie est une preuve d'amour...non ??
Nathan & Maxxie

Où en sommes nous maintenant ??

Je ne savais pas trop comment réagir face à la remarque de mon meilleur ami. Il avait aimé ce qu'il c'était passé, mais j'avoue que j'étais d'accord avec lui. C'était bizarre comme situation. On était deux mecs qui éprouvions du désir l'un pour l'autre, mais en plus de ça on était amis. On était même amis depuis très longtemps. C'est vrai que c'était étrange, mais franchement je ne me voyais pas arrêter ça, pas maintenant que j'avais goûté à ce plaisir avec lui. Je suis resté un moment sans rien dire. Mes doigts se baladant dans ses cheveux bruns et mes yeux se perdant dans les siens. "Tu as raison c'est bizarre...c'est bizarre parce qu'on est amis depuis des années et parce qu'on est deux mecs. C'est bizarre parce que tu es amoureux d'une fille que tu ne peux pas avoir et que tu veux juste t'amuser. C'est bizarre parce que je n'ai pas ressentis de plaisir avec quelqu'un depuis deux ans. C'est bizarre pour tout un tas de raisons." Je lui ai adressé un petit sourire timide. Certes on était sur de rien, pas même du nom que devait porter notre relation, mais on était sur d'une chose : on aimait ça. J'ai jeté un coup d'oeil furtif à la porte. A cette heure-ci personne n'était là, nous étions seuls tous les deux. J'ai passé ma main sur sa joue attrapant sa nuque avant de l'embrasser de nouveau avec plus de tendresse. Mes doigts sont venus déboutonner le haut de son polo avant de le faire passer par dessus sa tête et de l'envoyer valser dans la pièce. "J'ai envie de profiter de toi Nath...comme l'autre jour..." Mes lèvres ont plongé dans son cou embrassant chaque centimètre carré de sa peau. La dernière fois je ne me sentais pas assez à l'aise pour profiter de se moment là, mais aujourd'hui je me sentais moins gêné. Je voulais découvrir le corps de Nathan comme jamais je ne l'avais vu. Je voulais redécouvrir le plaisir avec lui, se plaisir que je n'avais plus connue depuis 2 ans avec quelqu'un. On était seuls, personne ne serait jamais ce qu'il se passait entre nous, c'était notre secret, celui qu'on partageait tous les deux et qu'on voulait avoir tous les deux. Mes mains sont descendu le long de son torse le caressant doucement pendant que ma respiration s’accélérait et que mes lèvres ne voulaient plus lâcher les siennes.
Code by Anarchy


Revenir en haut Aller en bas
OMG! Invité is gorgeous!

Invité
MessageSujet: Re: La jalousie est une preuve d'amour...non ?? | feat Nathou (a)   Sam 3 Nov 2012 - 14:49

    Attendant la réponse de Maxxie comme la guillotine pour sa nuque, Nathan essayait de devenir silence. Sa respiration s'était faite muette, et si son torse ne se soulevait pas en rythme, on aurait pu croire que la vie lui avait été ôtée. De même pour les battements de son cœur, qui se firent un instant oublier. En réalité, il ne cherchait pas à taire son corps sans raison. Sa concentration était telle qu'il ne voulait pas se laisser aller. Surtout à cet endroit là, intime, justement excité par la position qu'avait pris Maxym.
    Les doigts curieux du blond entremêlés dans les cheveux du brun, Nathan se sentit parcouru par un frisson. Un éclair nerveux, quasi électrique, qui lui descendit la colonne vertébrale, le faisant un instant tressaillir.
    La tirade de Maxxie, Nathan en comprit un mot sur trois, trop perturbé par le contact avec les doigts de son ami. Pour autant, il remarqua la présence du mot « bizarre » un nombre de fois incalculable pour quelqu'un, comme le geek justement, concentré à autre chose. Peut-être bien que Maxym avait énumérer les raisons qui rendaient ce plaisir étrange, voire anormal.
    Une main se profila sur sa joue, puis sur sa nuque. Les lèvres du blond vinrent capturer à nouveau leur semblable. Nathan réprima un nouveau frisson. Douceur et tendresse accompagnaient ce baiser, mais le brun sentait que bientôt, toute la concentration du monde ne suffirait pas à contrôler son désir. Malgré tout, il résista encore quelques secondes.
    Lorsque le geek réalisa que Maxxie était en train de défaire les premiers boutons de son polo, sa concentration défaillit. Il prit conscience de la chaleur montante, de son envie, de son incapacité à refuser les bras du danseur. Sa respiration se fit entendre, ses poumons inspirant davantage d'oxygène, son cœur s'emballa, tambourinant dans sa poitrine. En deux temps trois mouvements, Maxxie avait retiré la chemise de Nathan. A demi-nu, Nathan posa ses mains sur les hanches délicieuses de son partenaire. Il sentait sous ses doigts les muscles et les os, caresse érotique. Enfin, Nathan partagea ce baiser, donnant une dimension plus acharnée à leur échange. Exacte représentation de l'explosion qui venait de lui arracher le cœur. Il avait envie de Maxxie, comme la dernière fois, dans le cinéma. Et ce sentiment lui était tellement désagréable, mais aussi incontrôlable. Il voulait embrasser chaque partie de cette anatomie, serrer ce corps à l'en briser, garder le blond rien que pour lui.
    Entendre Maxym lui avouer ses envies pécheresses donna à Nathan l'envie détestable de vouloir le posséder plus vite encore. Il appuya davantage ses doigts sur la peau encore humide et souffla de plaisir pendant que le blond embrassait son cou. Les mains téméraires vinrent dessiner des arabesques sur le torse de Nathan, attisant ses frissons et son désir. Il se sentait de plus en plus à l'étroit dans son jean.
    Sentant que l'instant était bien choisi, qu'il n'avait pas à croiser le regard de Maxxie, le fils Moore prit son courage à deux mains. Il avait quelque chose à avouer, lui aussi.

    -Je crois que j'étais jaloux, tout à l'heure, susurra-t-il à l'oreille du danseur.

    En réalité, Nathan ne croyait rien du tout : il en était certain. Aussitôt, il mordilla le lobe de Maxxie. Il ne voulait pas qu'on s'attarde sur sa déclaration, il n'avait même pas envie d'en parler. Là, il ne souhaitait qu'une chose : sentir le garçon contre son corps, humide, haletant, criant même son nom. C'était horrible comme il avait envie de lui.
Revenir en haut Aller en bas
OMG! Contenu sponsorisé is gorgeous!

MessageSujet: Re: La jalousie est une preuve d'amour...non ?? | feat Nathou (a)   

Revenir en haut Aller en bas
 

La jalousie est une preuve d'amour...non ?? | feat Nathou (a)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'amour, c'est comme une boîte de chocolat
» Apocalypse mon amour...
» 4e session : Pack Amour
» Salle de déclarations... d''amour, d''amitié ou autres...
» Mes poèmes d'amour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ҩ I know what you're keeping. :: play with me :: 
WSA Version 1.0
 :: 
Ϟ Le cimetière des RP
-