Nous préparons la
VERSION 3
WSA FOREVER ♥️

Partagez | 
 

 Mettez votre animosité de côté et appréciez le moment présent ◘ Nickamour & Shoussette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
» potins : 772
» double compte : Jules H. McDowell babe

» age : 30
» numéro de maison : La grande coloc' au bout de la rue

Can you keep a secret ?
greatest fear ?: Arachnides
what Bee's thinking.:
avatar
OMG! Hazel B. Monroe is gorgeous!

Admin de la mort qui tue
MessageSujet: Mettez votre animosité de côté et appréciez le moment présent ◘ Nickamour & Shoussette   Jeu 5 Sep 2013 - 9:35




Shoussette & Nickamour
"Une animosité qui commençait à aigrir et troubler votre coeur."

Enceinte, je n’aurai jamais cru l’être un jour. Mais voilà, c’était bel et bien le cas depuis maintenant un peu plus d’un mois qu’un petit pois grandissait en moi. Un mois que je vomissais chaque matin sans exception. Donc, ce matin là, évidemment, en me réveillant aux côtés de mon Dieu Russe, je n’avais pas réchappé aux nausées matinales. A peine avais-je posé un pied au sol que mon ventre se tordit et que la bile me remonta dans la gorge. Quelle sensation vraiment horrible que d’avoir encore les yeux collés de fatigue et la tête au dessus de la cuvette, entrain de vomir ses tripes, à huit heures du matin. Merveilleux, je vous l’assure. Moi qui ne vomissais JAMAIS – oui oui, jamais, même bourrée – hé bien j’étais servie. Ca faisait un mois que j’avais l’impression d’avoir la gueule de bois H24. Qu’on ose me dire encore une fois qu’être enceinte et la plus belle expérience qu’une femme peut vivre, j’arrache des têtes.

Mes mains de part et d’autres de l’évier, j’essayais de trouver mon visage sous les cernes. J’avais l’air d’un zombie sur lequel un autobus venait passer – en clair je n’avais l’air de rien du tout, je faisais même peur pour tout dire. D’ordinaire lorsque je me réveillais, j’avais le teint frais, j’étais dispose et prête pour une bonne journée… mais depuis que j’étais enceinte, ce n’était plus vraiment ça, fallait dire. Il fallait que je fasse quelque chose car je refusais que mon homme me voit comme ça. Lui que j’avais habitué à me voir au top, je ne voulais pas le faire fuir, j’avais trop bataillé pour l’avoir. C’était donc le moment de bouger. Je me déshabillais rapidement, mis mes fringues dans la corbeille à linge sale et me précipita sous l’eau chaude. Hum ! Merveilleux. Doucement je me mis à masser ce petit bidon qui commençait déjà à s’arrondir. Finalement je l’aimais ce ventre, et encore plus le petit pois qui se trouvait à l’intérieur. Surtout que je portais l’enfant de l’homme que j’aimais le plus au monde. J’étais enceinte de lui. Après une bonne douche, je m’enveloppai dans une grande serviette et repris ma position devant l’évier. « Tu vas être une super maman ! De toute façon t’as pas le choix … » Toutes mes peurs résumées en une phrase. Je flippais grave. J’avais peur de ne pas être à la hauteur, d’être une mauvaise mère, et avec mon secret et tout ce qu’il engendrait … j’avais peur. « Non ! Tu seras la meilleure maman de l’univers ! Surtout que Nick sera parfait, alors il faudra au moins que tu te calques sur  lui ! AU MOINS ! »

Lorsque je levais les yeux pour regarder l’heure sur la mini chaine HiFi, j’écarquillais les yeux. Une heure, une heure que j’étais dans la salle de bain entrain de tergiverser sur ma grossesse. J’ouvris la porte sans faire de bruit et ce que je vis m’arracha un sourire : mon merveilleux russe dormait comme un bébé, enroulé dans les couvertures, une jambe à l’air, et son dos musclé à l’air. Doucement, et sans le réveiller, je l’embrassais et filais dans le dressing pour m’habiller. Aujourd’hui mon homme ne travaillait pas, alors j’allais en profiter, mais je le laissais encore dormir un peu, il en avait besoin. Nick travaillait énormément ces derniers temps, et lorsqu’il rentrait le soir il était exténué. C’était pour « assurer nos arrières, avec l’arrivé du bébé on ne sait pas ce qu’il peut se passer, je veux lui offrir des tonnes de choses », m’avait-il répondu lorsque je lui avais dit qu’il fallait qu’il mette la pédale douce sur les horaires de travail.

Mon ventre cria soudainement famine. Ces derniers temps je déjeunais pour vingt, il fallait que je me calme sinon j’allais prendre quarante cinq kilos et ce n’était pas vraiment pas ce que je voulais. Bien sur il ne fallait pas non plus se priver, le fœtus avait besoin de nutriments pour bien grandir et c’était à la maman de lui fournir ce dont il avait besoin. Tous les jeunes étaient en cours, nous avions la maison pour nous aujourd’hui, mais en passant devant la chambre de Shayan, j’eu l’irrépressible envie de le voir. Ca faisait une éternité que nous ne nous étions pas retrouvés pour parler – lui à qui je confiais absolument tout, je ne lui avais pas encore annoncé ma grossesse. Il allait rester sur le cul. J’eu donc la fabuleuse idée de lui envoyer un texto pour lui dire que nous mangions ensembles ce midi, en ville, comme ça nous aurions le temps avant qu’il ne retourne en cours. Soudain une bouffé de joie m’envahit alors que je programmais notre midi : « .sulp ne erid et à curt nu ia’j ,selbmesne egnam no ,otser nailatI’l  à h21 à  suov-zedner, notahC » Oui, vous avez bien lu, un message entièrement à l’envers, Shouss et moi adorions nous faire de petites blagues et déconner sur des trucs cons comme ça, c’était nous. J’avais hâte de le retrouver à présent et de lui annoncer la grande nouvelle. Je voyais déjà sa tête d’ahuri, il n’allait pas en croire ses oreilles, je le savais.

Après avoir pris un petit déjeuner, seule, dans la cuisine, j’eu envie de préparer un plateau pour mon homme. Je fis d’abord cuir des œufs avec du bacon, puis j’entrepris de presser deux orange pour lui faire un jus de fruit frais, gorgé de vitamines, je sortis les pancakes que j’avais cuisiné hier – il n’en restait plus que deux, juste pour Nick, j’avais prévenu les gosses que s’il n’y en avait plus, je risquais de péter un plomb et visiblement ils m’avaient écouté. Deux minutes au four et ils étaient chauds, prêts à déguster, j’accompagnais le tout d’un yaourt nature. Fière de moi, je pris le plateau et me rendis dans la chambre. Lorsque j’entrais mon homme était déjà assis dans le lit, avait-il sentis la douce odeur du bacon qui avait envahi la maison ?! Je lui déposais sur les jambes : « Bonjour bébé. Et voilà un petit déjeuner pour le plus merveilleux des hommes… ». Un sourire illumina mon visage et je m’assis en tailleur sur le lit, face à lui : « Hmm … j’ai invité Shouss’ à manger avec nous à l’Italian Resto ce midi … » je baissais les yeux, soudainement triste : « Ca fait longtemps qu’on a pas partagé de trucs ensembles, et puis … je ne lui ai même pas dis pour la grossesse … c’est mon ami … » Je relevais lentement les yeux vers le futur papa et fis la moue : « Ca ne te dérange pas, cœur ?! »

A force d’être toujours fourré à la coloc’, Nick avait appris à connaître un peu les gosses, et avait finis par faire parti des murs, en quelques sortes. Souvent, lorsqu’il ne dormait pas là, les jeunes me demandaient : « Il est pas là Nick ?! » et à chaque fois ça me faisait un petit pincement au cœur, j’avais tellement tout le temps envie d’être avec lui, que, séparée l'un de l'autre une nuit, ça m’arrachait le cœur.


BY .TITANIUMWAY


_________________

I'm trying to hope
with nothing to hold
I'm in love with you, and I'm not in the business of denying myself the simple pleasure of saying true things. I'm in love with you, and I know that love is just a shout into the void, and that oblivion is inevitable, and that we're all doomed and that there will come a day when all our labor has been returned to dust, and I know the sun will swallow the only earth we'll ever have, and I am in love with you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mettez votre animosité de côté et appréciez le moment présent ◘ Nickamour & Shoussette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mettez Votre photo !
» Dessinez votre perso en comics!!
» Votre commande n'a pas été envoyé.
» Apportez votre vin à Gatineau ou Ottawa ?
» Quel est l'origine du nom de votre personnage?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ҩ I know what you're keeping. :: play with me :: 
WSA Version 2.0
 :: Le cimetière des rps
-