Nous préparons la
VERSION 3
WSA FOREVER ♥️

Partagez | 
 

 Pizza, bières, meilleur ami ; quoi de mieux ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
» potins : 1463
» double compte : Non.

» age : 23
» emploi/étude : 1ère année de fac en mode.
» numéro de maison : 8.
avatar
OMG! Liz C. Monroe is gorgeous!

Admin de la mort qui tue
MessageSujet: Pizza, bières, meilleur ami ; quoi de mieux ?!   Lun 4 Juin 2012 - 19:27


J'étais à la pizzeria avec mon meilleur ami et une bière bien fraîche, que demander de mieux franchement ? J'adorais ces moments avec lui, ce n'était pas pour rien qu'on avait une si belle complicité entre nous. Je savais qu'avec lui je pouvais lui parler de tout et de rien et qu'il ne me jugerait pas, au contraire il me conseillerait et ferait tout pour que j'aille bien. En tout cas, j'avais besoin que de lui pour être heureuse et comblée. Brooklyn et Devon se sont bien les deux seuls irremplaçables dans ma vie. Mais en ce moment, je trouvais Devon un peu bizarre et je ne savais pas pourquoi. C'était depuis qu'il avait rompu avec Hazel, peut être qu'il l'aime toujours et qu'il regrette son choix. Je me demandais bien ce qui mijotait dans sa tête. Et puis maintenant, malheureusement pour lui, il ne pourra pas retrouver ma soeur qui est dans les bras d'un autre. D'ailleurs ils sont si mignons ! Bref j'avais envie de savoir ce qui le tracassait mais s'il voulait pas m'en parler c'était son choix après tout même si j'étais un peu vexée, je suis tout de même sa meilleure amie.

Ca faisait un peu plus d'une heure qu'on mangeait ici avec Devon et justement on parlait d'Hazel. Ce sujet de conversation avait l'air de le mettre mal à l'aise je ne sais pas pourquoi. Bon c'est vrai ma soeur abusait avec lui même s'il l'a largué comme une vielle chaussette. De toute façon avec ma soeur on avait une relation un peu spéciale du genre "je t'aime moi non plus" mais entre soeurs. Bref, à la fin de notre repas, Devon et moi étions en pleine conversation quand il me sortit une excuse bidon pour partir, je n'y croyais pas mes yeux, qu'est ce qu'il avait donc en ce moment, je m'inquiétais pour lui. Et puis je le connaissais par coeur, je savais qu'il avait un truc à cacher mais qu'il voulait pas me le dire ou qu'il en avait honte. De toute façon, j'attendrais jusqu'à ce qu'il me le dise de vive voix. Quand il baissa la tête, je le voyais qu'il se sentait coupable. Je posa une de mes mains sur la sienne et lui dis :

Qu'est ce qu'il y a ? Tu es bizarre en ce moment, ça ne va pas ? C'est le boulot, Hazel ... ?

J'avais vraiment envie de savoir ce qui tracassait tant mon meilleur ami. Et il n'avait pas intérêt à se défiler comme ça, ah ça non ! Mais je savais qu'au bout d'un moment il cracherait le morceau, il ne pourra pas résister à mes yeux de biches bien longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forum-canada.com/
OMG! Invité is gorgeous!

Invité
MessageSujet: Re: Pizza, bières, meilleur ami ; quoi de mieux ?!   Dim 12 Aoû 2012 - 14:12

Installés au restaurant italien sur Madison Avenue, Liz et moi terminions notre repas. Chaque seconde passée avec elle me comblait, autant qu’elle me détruisait. Je me consumais d’amour pour elle – et certainement depuis bien plus longtemps que je ne le pensais – et cela me faisait de plus en plus mal depuis que je m’en étais rendu compte. Si seulement tu savais, à quel point les crampes dans mon estomac sont violentes quand je te regarde, quand tu plonges tes grands yeux bleus dans les miens, quand je m’enivre de ton merveilleux rire, quand je te prend dans mes bras pour soigner tes peines ; tout simplement quand jouer mon rôle de « meilleur ami » me fait si mal, alors que j’aimerais être celui à qui tu confie ton cœur, pas celui à qui tu racontes que ton enfoiré de mec t’a fait du mal.. Et celui-là, si seulement tu pouvais imaginer à quel point je le hais..
« Devon... Devon !? » Je sortais brusquement de ma rêverie. Je n’écoutais plus réellement ce qu’elle me disait, je n’aurais su dire quel était le thème de cette conversation, car j’avais perdu toute ma tête au moment ou j’avais lâché prise, et plongé dans ses grands yeux bleus rieurs qui me fixaient. Oui, mon amour ? Mon dieu, comme j’aurais aimé pouvoir dire ça.. « Excuse moi, le boulot me tue en ce moment, j’étais perdu dans mes pensées.. » Mentis-je impunément. « Qu'est ce qu'il y a ? Tu es bizarre en ce moment, ça ne va pas ? C'est le boulot, Hazel ... ? » Fit-elle, en me lançant ce regard insistant que je connaissais par cœur – et qui signifiait tout simplement que la demoiselle ne lâcherait pas le morceau tant qu’elle n’aurait pas la vérité.. Ou tout du moins ce qu’elle prendrait pour la vérité, tant j’aurais inventé un mensonge si crédible qu’elle ne pourrait pas douter de ma sincérité. Mais qu’est ce que je pourrais bien t’inventer cette fois, comme énième mensonge pour que tu me croies ? Si tu savais comme j’ai envie d’éclater de rire quand tu me dis ça, ma puce, te dire qu’en réalité, c’est bien toi mon problème.. Ou plutôt le fait que je t’aime à en crever, alors que le mieux que j’aie à faire est de te laisser dans l’ignorance.. Aucune autre histoire, aucune autre fille ne vaut une seule seconde passée à tes côtés, à profiter de ton sourire ou de ton parfum, à refaire le monde tous les deux, à pouvoir passer des heures à parler de tout et de rien, ou a ne pas parler du tout. On n’a pas besoin de ça pour se comprendre, nous. J’ai l’impression qu’on est si proches, mais qu’en même temps tu es loin, si loin de moi, de ce que moi je ressens pour toi.. « Mais non je suis pas bizarre, qu’est ce que tu vas chercher là ?... » Lâchai-je nonchalamment. De toute façon, je ne pouvais rien lui dire, même si ça me faisait mal. La crampe dans mon estomac se manifesta d’un coup, me figeant sur ma chaise. Je m’imaginai m’en débarrasser enfin, tout avouer à cette fille qui me rendait dingue.. Je te promets de rester, Liz... Je me fous du monde entier quand tu me serres contre toi. Je veux que tu sois la seule que j'inviterai dans mon cœur. Et tant pis si ça paraît fou, tant pis si parfois tu n'y crois plus. Parce que moi j'y crois bien assez pour deux. Je ne te laisserai pas, moi, jamais. C'est égoïste mais j'ai besoin de toi pour exister... Voilà ce que j’aurais du dire. Je ne trouvais pas le courage, à vrai dire je ne le trouvais jamais. Et la crampe commença à me faire terriblement mal. Comme si un trou béant s’ouvrait progressivement au milieu de mon torse, emportant avec lui mon cœur et mes poumons, m’empêchant de respirer, me coupant le souffle. « On a pas mal d’affaires tordues en ce moment au boulot, tu sais ce que c’est.. Je crois que des vacances me feraient du bien, en fait. » Lui dis-je, baissant les yeux comme un gosse sachant pertinemment qu’il faisait une connerie. Et je me doutais qu’elle devinerait que ma pitoyable excuse n’était pas anodine. « Et déstresse, blondinette, ta sœur et moi ça marchait pas, c’est bien mieux pour nous deux comme ça. Même si elle s’amuse à me torturer, je suis heureux qu’elle ait trouvé un mec bien pour elle. » Lui dis-je en appuyant mes propos d’un clin d’œil. « Un mec mieux que moi, elle le mérite. » Lâchai-je entre mes dents. Je pense chacun des mots qui traversent ma tête à ton sujet, mais ne les dis pas à voix haute. Je sais que mes yeux parlent pour moi. Le silence ; mes plus belles confidences. Je lui déposai un baiser sur le front, pour lui faire comprendre qu’elle n’avait pas à se faire de souci pour moi. C’était à moi de la protéger, pas l’inverse.
Revenir en haut Aller en bas
» potins : 1463
» double compte : Non.

» age : 23
» emploi/étude : 1ère année de fac en mode.
» numéro de maison : 8.
avatar
OMG! Liz C. Monroe is gorgeous!

Admin de la mort qui tue
MessageSujet: Re: Pizza, bières, meilleur ami ; quoi de mieux ?!   Jeu 30 Aoû 2012 - 16:46


En ce moment je trouvais Devon vraiment bizarre, je ne savais pas ce qu'il avait ou ce qui lui trottait dans la tête mais par tous les moyens je vais essayer de savoir ce que c'est. Mais bon, si il voulait rien me dire il y avait bien une raison mais va falloir que je cherche laquelle. Je sais tout, je vais essayer de rentrer dans sa tête. Non quand même pas. En tout cas, si il veut y garder pour lui c'est son problème et s'il veut m'en parler, il savait que j'étais toujours là pour lui. J'espérais juste que ce n'était rien de grave ou que ça n'allait pas bouleverser sa vie. Vous imaginez s'il est atteint d'une maladie grave et qu'il ne veut pas me le dire par peur de me faire souffrir ? Alors là je lui en voudrais. Rha ! Ca se trouve je m'inquiète pour rien. De toute façon je suis de nature à vouloir tout savoir et si je ne sais pas ça me perturbe. Je voyais dans sa façon de faire qu'il était bizarre et comme un têtu, Devon nie tout et genre c'est moi qui m'imagine encore des trucs. J'engloutissais alors un bout de pizza pour réfléchir, regarder tous ses moindres faits et gestes. Je savais qu'il me mentait mais bon, à quoi bon lutter, je savais que ce soir il ne me dirait rien. Apparemment dans son boulot ça allait pas très fort. Je veux bien le croire en même temps, en étant gendarme il s'en passe des choses tordues. D'ailleurs ça faisait un moment qu'il n'avait pas pris de vacances et comme il me dit, il en a bien besoin. Je finis ma bouchée et lui dis :

On a qu'à partir tous les deux loin d'ici, ça nous fera du bien un peu ! A tout les deux mais surtout à toi.

Je savais qu'entre Devon et Hazel ce n'était plus le grand amour mais plutôt de la haine. Hazel faisait tout pour pourrir Devon et lui mener la vie dure. D'ailleurs je comprenais pas pourquoi elle lui menait autant la vie dure alors qu'elle avait trouvé son prince charmant. Des fois ma soeur était vraiment bizarre. Mais en même temps, elle ne passe pas beaucoup de temps avec moi, je ne sais pas ce qu'il se passe dans sa tête. J'avoue que ma soeur me manque beaucoup mais elle a ses potes, son amoureux. Moi j'ai mes amis et quelques mecs mais la famille il n'y a rien de mieux. Je considérais Devon comme un membre de ma famille, il comptait tellement pour moi et j'espérais que Hazel le laisse un peu tranquille.

Tu veux que je parle à Hazel pour qu'elle te laisse un peu tranquille. C'est pas de ta faute si tu l'aimes plus, faut bien qu'elle se le mette dans le crâne. Et puis comme tu dis, elle a un nouveau mec donc elle peut passer à autre chose. Par contre, je ne suis pas d'accord sur un point : il n'est pas forcément mieux que toi. J'en suis sûre t'es le meilleur même. Je t'ai vu aimer toutes ces femmes.

Je lui fis un clin d'oeil et mis un nouveau bout de pizza dans ma bouche. Je regardais mon meilleur ami et profitais un peu de lui car en ce moment on ne s'était pas trop vu et j'avoue qu'il me manquait. Puis, étant curieuse je lui demandai :

Et sinon, tu as fait chavirer d'autres coeurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forum-canada.com/
OMG! Contenu sponsorisé is gorgeous!

MessageSujet: Re: Pizza, bières, meilleur ami ; quoi de mieux ?!   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pizza, bières, meilleur ami ; quoi de mieux ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Acheter un nouveau vélo? + Et les vélos aéro?
» Kyozy - Pandawa lvl 199 multi'
» Quoi de mieux qu'une végétarienne pour faire une belle feuillue ?
» quel est le meilleur deck en type 2 selon vous?
» Panda eau ou terre ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ҩ I know what you're keeping. :: play with me :: 
WSA Version 1.0
 :: 
Ϟ Le cimetière des RP
-