Nous préparons la
VERSION 3
WSA FOREVER ♥️

Partagez | 
 

 Petits secrets et gros mensonge ♦ Salon ♦ Sébastian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
» potins : 252
» double compte : Non

» age : 23
» emploi/étude : Lycéenne
» numéro de maison : N°40

Can you keep a secret ?
greatest fear ?:
what Bee's thinking.:
avatar
OMG! Leslie Barton is gorgeous!

MessageSujet: Petits secrets et gros mensonge ♦ Salon ♦ Sébastian   Dim 15 Juil 2012 - 9:57


Sebastian & Leslie





Secrets & mensonges




« Bouge-toi gros tas, on va perdre ! »

Leslie criait à travers le terrain de foot de la ville et courait comme une folle derrière son frère qui jouait comme une quiche aujourd'hui. Derrière cette apparence fragile, se cachait une vraie battante avec la rage de vaincre. Elle avait toujours aimé les sports d'équipe et elle aimait encore plus la victoire. Il était encore tôt et la plupart des habitants dormaient encore alors que l'adolescente était en tenue de combat pour un match amical avec quelques jeunes de sa rue. Elle était la seule fille comme à son habitude, mais ça ne la gênait pas, bien au contraire, elle avait horreur des fifilles qui ne savaient pas jouer et avaient peur de se salir. Le match se termina une heure plus tard et la petite bande se posa sur un banc, des sodas à la main et des blagues à la bouche.

Une fois chez elle, Leslie monta dans la salle de bains prendre une douche et enfiler un short et un chemisier qui laissait apparaitre son nombril. Elle assortie quelques bijoux à sa tenue et un maquillage. Elle se réfugia dans sa chambre, un bouquin à la main. Elle entamait le deuxième chapitre quand son portable vibra. Elle attrapa l'objet et lu le sms qui provenait de Sébastian. Il avait l'air énervé et semblait penser qu'elle avait parlé de leur petite affaire à quelqu'un d'autre que lui. Paniquée, elle se connecta sur facebook et remarqua le message de Bee sur son mur. Elle n'avait aucune idée de la personne qui pouvait se cacher derrière le pseudo de Bee et elle savait encore moins comment elle pouvait être au courant. Ils avaient été très discrets, se tenant à l'écart et ne prenant contact que par l'intermédiaire de leurs téléphones, cette histoire était louche. Il était urgent de faire quelque chose avant que la rumeur s'étende et n'arrive aux oreilles de son frère. Aussitôt, l'adolescente répondit au sms de Sébastian, le prévenant qu'elle passerait dès que possible chez lui pour régler cette affaire. Comme elle le craignait, Sébastian et elle n'était pas les seuls à avoir lu le message et un nouveau sms arriva, de Roméo, son meilleur ami. Il la questionnait sur cette rumeur, la mettant en garde contre le business man. Bien sûr qu'elle savait qu'il n'était pas net, mais elle était prise dans le cercle vicieux, il était trop tard pour faire demi-tour. Malgré ses efforts pour faire disparaitre les traces, le message sur son mur ne s'effaçait pas. Prudente la Bee et plutôt douée.

Leslie attrapa son sac à main dans lequel elle fourra quelques affaires importantes. Elle enfila une paire de talons et dévalisa les escaliers. Son frère se trouvait dans le canapé et la fixait, attendant une explication. Elle lui adressa un sourire et l'informa qu'elle sortait faire les magasins avec une amie. Il acquiesça de la tête et la brunette se dépêcha de sortir. Elle avait enregistré l'adresse de Sébastian sur son téléphone, n'ayant jamais mis les pieds dans sa maison auparavant. Il n'habitait pas tout près, mais prendre sa voiture aurait donné une raison à son frère de se méfier étant donné que le centre-ville était à cinq minutes de leur domicile. Leslie se décida donc pour le bus. Elle paya pour un aller puis s'installa sur un siège. Elle envoya un sms à Sébastian le prévenant de son arrivée puis descendit du bus une fois à destination. Après quelques minutes de marche, elle se retrouva face à une immense grille. Elle enclencha le système d'ouverture puis pénétra dans la demeure. C'était une grande maison, vraiment très grande et impressionnante. Leslie avait quelques souvenirs quand elle s'était réveillée dans la voiture du business man, elle avait déjà aperçu cette cour. Elle avança doucement vers la porte d'entrée, impressionnée par la grandeur du jardin. Un homme assez jeune et bien habillé lui ouvrit la porte et la salua. Leslie se sentit gênée et le salua à son tour, un sourire timide sur les lèvres. Comment Sébastian faisait-il pour vivre dans un pareil endroit, c'était le genre de maison qui mettait mal à l'aise tout le monde. Elle avança le long d'un immense couloir. Il était surement possible de vivre à vingt personnes dans un tel endroit, mais Sébastian semblait être seul. Leslie se demanda comment il pouvait ne pas s'ennuyer, mais la réponse lui sauta aux yeux, avec une nouvelle fille chaque soir dans son lit, il n'était jamais vraiment seul.
Leslie déboucha dans un petit salon, le trajet pour y parvenir lui parût vraiment long. Elle s'attarda sur un tableau qui était accroché au mur puis sursauta quand elle sentit la présence de Sébastian sur le canapé en cuir, un verre à la main. Elle s'approcha du jeune homme puis déposa son sac sur la table basse.

« Ah tu es là. Ta maison est impressionnante. Je te l'ai déjà dit par sms, mais je ne comprends pas d'où vient le message sur mon mur. Elle n'a aucune preuve pour l'instant alors ça restera une rumeur et si on me questionne je dirais simplement que je travaille pour toi, je fais ta paperasse et que tu avais besoin de mon aide pour ta fête, ça ne posera aucun soucis, c'est crédible. »

Leslie croisa les bras, pas très à l'aise puis se décida à s'asseoir sur le canapé. La rumeur la tracassait assez, elle n'avait pas envie que son marché avec Sébastian soit connu de tous, ce qu'elle cachait serait mis en danger et elle serait surement condamnée à l'école militaire ou un truc strict du même genre. Elle reporta son attention sur la pièce pendant que Sébastian semblait réfléchir. Elle comprenait mieux pourquoi il organisait une si grande fête chez lui, il en avait largement la place. Elle avait d'autres questions comme vivait-il avec ses parents, mais elle garderait sa curiosité pour elle, elle n'était pas là pour ça et il serait étonnant que le business man veuille partager sa vie avec elle, qui était une inconnue à ses yeux. L'adolescente tourna son visage vers Sébastian puis fixa ses yeux chocolatés.

« Je suis aussi là pour la fête, tu avais dit que tu aurais un truc à me proposer. »




©Sushi SaléXXXXX


_________________




C'est véridique chez la jeunesse, y'a plus une once de rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OMG! Invité is gorgeous!

Invité
MessageSujet: Re: Petits secrets et gros mensonge ♦ Salon ♦ Sébastian   Dim 15 Juil 2012 - 13:07


Sebastian & Leslie





Secrets & mensonges



Une fois chez moi, j'en profitai pour aller sur mon téléphone pour inviter les gens à ma fête via Facebook. Tout était sur le point d'être parfait. J'avais fait livrer du sable pour le terrain de volley ball et maintenant les serveurs et serveuses étaient en place pour tout finir de préparer. Quand je tombai sur le facebook de Leslie, je remarquai alors le message de Bee, pas la vraie Bee bien sûr, mais de quelqu'un qui s'amusait à faire des conneries. Elle parlait de notre marché, pas ouvertuement, mais quand même. Leslie avait-elle parlé de notre histoire à quelqu'un? Ce n'était pas bien futé quand même. Je décidai donc de lui indiquer qu'elle aurait pu faire mieux sur ce coup là si elle voulait pas que ça se sache et pourtant, sa réponse me laissa croire qu'elle n'était pour rien. On avait donc dû nous voir. Mais bon, nous étions vachement bien cachés, à moins qu'on nous ai vu lorsque je suis allé près de chez elle? Ça devait être ça, terrible erreur de ma part d'ailleurs. La prochaine fois, ça serait à éviter. Peu importe, moi ça ne me faisait pas grand chose que les gens soient au courant, mais je ne voulais pas qu'elle croit que je n'avais pas tenu le marché qu'on avait conclu. J'étais un homme de parole, quand je disais quelque chose, c'était vrai. Même lorsque je faisais la cour, je disais la vérité et après le sexe, je disais de déguerpir, c'était comme ça et pas autrement. Je n'étais pas du genre à mentir... à part pour mes études peut-être. Leslie m'envoya alors un SMS pour venir me voir pour parler de tout ça... Intéressant, elle venait déjà. Je sautai sur ma table de massage nu pour attendre que la masseuse vienne aux soins avec moi. J'en profitai donc pour lui dire de se joindre à moi, mais je ne crois pas que cela fit son affaire. Leslie me renvoya un message lorsqu'elle arriva et j'indiquai au garde de sécurité de la laisser entrer quand elle arriverait ainsi qu'à mon majordome. Je me dirigeai alors vers mon salon en peignoir (Bien oui, j'aime bien m'exhiber), je ne m'étais pas habillé dans le seul but qu'elle me voit ainsi. Quand elle arriva, elle regarda partout autour d'elle, j'imagine qu'elle aimait la décoration. Quand elle me vit, elle paraissait gênée quelque peu quand même de me voir comme ça, mais ça me fit sourire, j'avais ce que je voulais d'elle. J'allai vérouiller la porte du salon privé pour que personne ne nous dérange pendant ce petite placotage. Je l'invitai ensuite à s'asseoir. Leslie avait l'air quelque peu embarassée et stressée de ce qui avait sortit sur Facebook. Je me pris un verre de scotch et je m'assis sur le canapé. Leslie regardait un peu partout alors je me râclai la gorge pour savoir ce qu'elle voulait vraiment.

« Ah tu es là. Ta maison est impressionnante. Je te l'ai déjà dit par sms, mais je ne comprends pas d'où vient le message sur mon mur. Elle n'a aucune preuve pour l'instant alors ça restera une rumeur et si on me questionne je dirais simplement que je travaille pour toi, je fais ta paperasse et que tu avais besoin de mon aide pour ta fête, ça ne posera aucun soucis, c'est crédible. »

- Paperasse.. tu sais beauté que ça ira plus loin comme rumeur... Mais si ça te va, ça me va très bien. Mais, c'est vrai que j'ai besoin de toi pour la fête... À toi de dire ce que tu voudras, ça sera sans problème. Si on peut s'entendre comme ça, ça me va. Je vois que tu as meilleure mine que l'autre fois. Et je dois dire que cette robe te va à ravir Leslie.

Le commentaire parut plus ou moins lui plaire. Les filles pensaient toujours que j'aimais raconter n'importe quoi, que j'étais un beau parleur, mais encore une fois, elles ignoraient bien que je disais la vérité Peu importe, c'était un détail que je ne donnais pas d'importance. J'aimais bien avoir la compagnie de Leslie, ça me changeait de mes autres affaires. Dealer de la drogue était toujours une question d'argent et de business... Tout comme mon cabaret qui n'avait toujours pas trouvé d'investisseurs. J'étais quelque peu énervé par cette histoire d'ailleurs. On me croyait trop jeune. Trop impulsif pour mon âge. J'étais dégoûté. Je pouvais faire de grandes choses et personne ne voyait mon potentiel. Leslie me regarda alors dans les yeux pour poursuivre la conversation.

« Je suis aussi là pour la fête, tu avais dit que tu aurais un truc à me proposer. »

- Oui Leslie, j'ai un beau travail pour toi, mais tu sais que tu me dois quand même quelque chose pour ses pilules que tu m'as prise également. Je suis prêt à te donner de l'argent pour ce que tu feras bien sûr. Je suis sûre que tu es douée pour beaucoup de choses.

Je pris une pause, je crois qu'elle s'imaginait au pire. Non, je n'allais pas lui demander de faveurs sexuelles ou bien de se dévêtir à ma fête. En tout cas pas, aujourd'hui! Bien que ce n'est pas l'envie qui manquait. Le sourire de Leslie s'était effacé comme il était venu. Pauvre chérie, étais-je vraiment un tyran pour elle?

- Ne fais pas cette tête, je crois que tu aimeras bien ce que je vais te demander. Il y a ce type Eighton Grooths qui me doit un paquet de pognon et je ne l'ai toujours pas eu. Et le pire c'est qu'il m'évite ce salaud. J'ai besoin de toi pour lui soutirer le plus d'argent possible. Il me doit près de 1000 dollars. Tu prends ce que tu peux et tu le fais à ta méthode. Je te donnerai le double de l'argent que tu es capable de lui prendre. Il viendra sans aucun doute tel que je le connais.

Je tenais toujours parole quand il était question d'argent. Leslie parut quelque peu perplexe au départ. Elle réfléchissait sans doute à une façon de faire, mais je n'étais pas inquiet, je crois que ma petite Leslie allaient développer bien des capacités avec moi. J'aimais jouer les meneurs de missions, c'était excitant dans un sens.

- Je peux savoir ce que tu fais avec cet argent au fait? Tu n'as pas l'air de la fille qui se drogue autant que moi et tu l'as dit que tu n'avais pas de problèmes financiers.

J'avais osé la question, moi qui disait que ça ne m'intéressait pas. Je me levai ensuite pour replacer mon peignoir, il fallait à présent que je me change avant que les invités n'arrivent. Je ne savais pas ce que Leslie allait me dire, mais je dois dire que la curiosité avait pris le dessus. Surtout pour une fille comme elle, c'était intéressant de savoir ce que le petit ange cornu pouvait faire. J'espèrais également qu'elle me suive pour me voir me changer dans ma chambre. Elle devait bien se demander à quoi ressemblait mon antre d'abord.




©Sushi SaléXXXXX

Revenir en haut Aller en bas
» potins : 252
» double compte : Non

» age : 23
» emploi/étude : Lycéenne
» numéro de maison : N°40

Can you keep a secret ?
greatest fear ?:
what Bee's thinking.:
avatar
OMG! Leslie Barton is gorgeous!

MessageSujet: Re: Petits secrets et gros mensonge ♦ Salon ♦ Sébastian   Lun 16 Juil 2012 - 9:41


Sebastian & Leslie





Secrets & mensonges





Sébastian attrapa une bouteille de scotch et se servit un verre bien dosé. Leslie s’installa plus confortablement dans le canapé et l’écouta attentivement. Elle avait été certaine qu’il remettrait l’événement de leur dernière affaire sur le tapis, lui rappelant qu’elle lui en devait une pour ne pas l’avoir laissé à moitié inconsciente dans la rue. Certes, c’était vrai, elle lui était reconnaissante, mais s’en servir pour les affaires était petit. Le jeune homme la complimenta sur sa tenue. Ne sachant pas s’il était sincère ou si ce compliment faisait partie d’un processus de manipulation, Leslie se contenta de sourire. Il était difficile de cerner Sébastian. On ne savait pas si dans sa tête il pensait entièrement business ou si parfois il lui arrivait d’être humain. Cette personnalité intriguait beaucoup l’adolescente. Sébastian n’attendit pas plus longtemps pour lui confier son marché. Leslie pinça sa lèvre inférieure avec ses dents puis se décontracta à nouveau. Ce qu’il lui demandait était plutôt délicat et elle voyait mal comment réussir, mais elle était assez débrouillarde pour trouver un plan et obtenir ce que Sébastian voulait. Elle avait l’habitude d’être autonome depuis toute petite, elle avait appris d’elle-même à se sortir des mauvaises situations, ça ne serait pas un souci. Un sourire se dessina sur son visage doux tandis qu’une idée lui traversait l’esprit. Sébastian avait précisé qu’elle lui était redevable pour la dernière fois et comme elle n’aimait pas devoir quelque chose à quelqu’un, c’était le moment de lui proposer un marché qu’il ne pourrait pas refuser.

« Bon d'accord je marche, mais à une condition. Je récupère ton argent gratuitement. Tu ne me donnes rien en échange et on pourra dire qu'on est quitte. Ça te va ? »

Leslie était presque sûre que Sébastian allait accepter. Tout était à son avantage, il pouvait récupérer son argent gratuitement, que demander de plus ? Leslie se leva et s'éloigna de quelques pas du canapé. Elle n'avait jamais mis les pieds dans une maison aussi grande, rien à voir avec son domicile, même si elle adorait sa maison et l'ambiance qui y régnait. A sa plus grande surprise, Sébastian lui posa une question qui lui fit perdre tous ses moyens.

« Je peux savoir ce que tu fais avec cet argent au fait? Tu n'as pas l'air de la fille qui se drogue autant que moi et tu l'as dit que tu n'avais pas de problèmes financiers. »

L’adolescente se crispa puis se retourna vers Sébastian, toujours assis sur le canapé en cuir. Elle n’avait pas pensé à la possibilité qu’il pose cette question. Il n’était pas du genre à s’intéresser aux autres alors à quoi bon la questionner ? S’amusait-il en agissant ainsi ? Leslie trépigna sur place quelques secondes, cherchant une excuse qu’elle pourrait sortir et qui semblerait crédible, mais malgré son imagination, rien ne lui apparut. Personne ne savait ce qu’elle faisait de cet argent, même pas son meilleur ami et encore moins son frère, personne. Elle ne l’avait jamais prononcé à voix haute et c’était tout simplement impossible. Révéler un tel secret la mettait trop en danger, de plus qu’elle n’avait aucune idée des intentions de Sébastian. Leslie bégaya un bref instant puis reprit de sa voix normale.

« C’est pas contre toi, mais j’en ai jamais parlé, je préfère le garder pour moi, c’est délicat. Enfin, si tu as d’autres questions à mon sujet, n’hésites pas, je pourrais surement répondre aux autres. »

Leslie adressa un sourire à Sébastian. Ca ne la dérangeait pas de répondre à ses questions tant qu'elles n'étaient pas au sujet de ce qu'elle pouvait faire avec l'argent. Sans un mot, le jeune homme se leva puis réajusta son peignoir. Il se dirigea vers le couloir et le traversa, suivi par Leslie qui préférait le suivre que rester seule dans son immense salon.

« Puise qu'on est aux confidences, tu vis seul ici ? »

Sébastian s'arrêta devant une porte puis l'ouvrit avant de pénétrer à l'intérieur. Par politesse, Leslie resta au pied de la porte, prenant conscience que c'était la chambre du jeune homme. Elle n'entrerait pas tant qu'il ne l'inviterait pas à entrer, elle avait été très bien élevée par son père militaire qui ne supportait pas les mauvaises manières.




©Sushi SaléXXXXX


_________________




C'est véridique chez la jeunesse, y'a plus une once de rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OMG! Invité is gorgeous!

Invité
MessageSujet: Re: Petits secrets et gros mensonge ♦ Salon ♦ Sébastian   Lun 16 Juil 2012 - 11:50


Sebastian & Leslie





Secrets & mensonges



Tenir avec moi plus d'une fois retenait du miracle, surtout pour les filles. Voir Leslie ici dans ma maison c'était quelque chose, la petite n'avait pas si peur. Je savais bien comment m'y prendre également pour le faire, mais Leslie voulait faire des affaires avant tout et ça, c'était difficile de passer à côté. Quand il s'agissait de drogue, la plupart étaitent des hommes et ils en redemandaient toujours, il n'y avait pas de problème quand c'était comme ça. Eyghton était plein à craquer, mais me sortait toujours une raison débile pour ne pas payer. Il savait qu'il n'aurait rien la prochaine fois qu'il rappliquerait, mais je voulais mon argent. Si Leslie n'était pas en mesure de me le donner, je savais déjà comment le récupérer et cela voulais dire que je perdais un client. Autant essayer avec la douceur d'une femme. Elles peuvent nous faire bien tourner la tête quelques fois. J'avais donc énoncé mon marché avec Leslie, j'étais sûre qu'elle voudrait le faire avec la mention que je lui donnerai le double de l'argent qu'il me devait. Dans mon cas, ce n'était pas rentable, mais ça disait que je pouvais contrôler encore une fois Leslie tellement elle voulait cette argent. Quelle fut pas ma surprise lorsqu'elle me proposa son propre marché.

« Bon d'accord je marche, mais à une condition. Je récupère ton argent gratuitement. Tu ne me donnes rien en échange et on pourra dire qu'on est quitte. Ça te va ? »

Je levai les sourcils, je dois dire que j'étais plutôt surpris de sa demande, mais dans le fond, c'était un peu pour se débarasser de sa dette. Je crois qu'elle avait bien peur que je l'utilise contre elle à bon escient pour moi. Je posai mon verre et mis ma main au menton.

- Pourquoi, toi, tu ferais ça gratuitement? Je ne suis pas sûr de bien comprendre? Mais, ça me plais quand même bien. Si tu récupères la somme complète alors, je ne te dois rien. Marché conclu et on ne revient pas à en arrière. Si tu n'y arrive pas, alors ta dettes sera encore plus grande envers moi. Il faut réussir.

Alors là, si je m'étais attendu à ça, pas du tout! En fin de compte, Leslie préférais se débarasser de tout ça, mais elle ne voulait pas d'argent cette fois-ci. Ça me déstabilisa quelque peu, sans le laisser paraître. Je croyais qu'elle était aveugle à l'argent comme la plupart des junkies que je croisais. Heureusement pour moi, j'avais pris des mesures pour ce qui allait se passer si elle ne réussissait pas son coup. Je voulais savoir maintenant qu'est-ce qu'elle faisait avec cet argent que je lui avais remis il n'y a pas longtemps. Si elle voulais faire avec moi, c'est qu'elle en avait nécessairement besoin. Elle ne parut pas d'abord apprécié cette question, car son attitude changea. Elle semblait nerveuse et bégayait quelques mots pour voir si c'était crédible.

« C’est pas contre toi, mais j’en ai jamais parlé, je préfère le garder pour moi, c’est délicat. Enfin, si tu as d’autres questions à mon sujet, n’hésites pas, je pourrais surement répondre aux autres. »

- Ha voilà de la franchise, même pas en mesure de trouver un mensonge.... Je comprends, mais tu sais qu'un secret ne se garde jamais longtemps ici.

Les mensonges, je savais les repérer la à la ronde. J'en avais vécu des milliers depuis mon enfance et les gens se permettaient toujours d'en faire autant. Je ne sais pas si c'était un talent, mais je repérais facilement les mensonges. On ne pouvait pas m'en passer des petites vites. Leslie était ce genre de fille, honnête et discrète, ça m'allait parfaitement, elle avait un petit côté accrocheur et pourtant si elle avait des ennuis, elle devrait pouvoir le dire et non se cacher. Je secouai quelque peu la tête pour me ressaisir, ce n'était pas moi de penser comme ça, alors je fis comme si je m'en foutais vraiment de ce qu'elle venait de me dire. Leslie me suivit donc comme je l'espérais vers ma chambre à coucher.

« Puise qu'on est aux confidences, tu vis seul ici ? »

Je me retournai pour la regarder, je lui répondis sans hésiter.

- J'habite seul ici depuis 4 ans. Mon père a son appartement à l'hotel Paradise de Middle Fawkes.

Inutile de mentionner le cas de ma mère. Une fois répondu, je continuai mon chemin vers le 2e étage. j'ouvris mes portes pour entrer dans ma chambre et elle sembla quelque peu hésitante avant d'entrer et de regarder tout autour la décoration. Je l'invitai à entrer, elle était bien polie d'attendre, mais avec moi, elle n'avait pas à faire ça. Ma chambre était quelque chose quand même. Il y avait une chute d'eau qui tombait d'un mur, mon lit était king size et il était à baldaquin. D'épais rideau rouge tombait de chaque côté. Sur mes murs étaient posé des cadres de personnalités célèbres tel que Marilyn Monroe, Johnny Cash, Elvis Presley et de vieilles voitures anciennes. Le sol était de planchers de bois franc de couleur foncé et l'éclairage était tamisé. La parfaite romanche pour les petites poulettes qui venaient ici. Leslie sembla hypnotisée pendant un moment alors que moi j'étais dans mon Walkin en train de me choisir mes vêtements pour la soirée. En fait, un maillot de bain, c'était pas vraiment compliquer je le saisi et enleva me peignoir devant la jeune fille sans gêne. Elle ne m'avait pas vu jusqu'à ce que je commence à enfiler mon maillot de bain, elle se figea d'un coup et se retourna. J'avais eu la réaction que je voulais. Ça me fit rire du coup.

- J'espère que tu as également amener ton bikini chérie, un beach party n'en ai pas un si on en a pas.

Leslie n'allait pas en faire autant pour moi que j'en avais fait pour elle en dévoilant mon corps. Tant pis, je n'aurais à reluquer son jolie maillot. Ce soir, ça allait être plutôt chaud, en plus tous mes copains seraient de la place, il fallait que je pense à ce que j'allais faire durant la fête.

- Tu veux qu'on établisse un plan pour Eyghton ou bien tu te sens assez à l'aise pour trouver la solution toute seule? Il sait ce qu'il fait normalement, mais comme tout homme, il a ses faiblesses.

Je laissais ça en suspend, fallait pas qu'elle pense non plus que j'en avais. Je refermai mon walkin avant d'aller dans ma salle de bain et me regarder dans le miroir. J'avais pris soin de me faire épiler aux bons endroits pour être encore plus séduisant. Une fois ma peignure adéquate et que j'eu mis mon eau de cologne je sortis rejoindre Leslie. Je l'invitai à venir s'asseoir sur mon lit. Encore là, elle était hésitant. Je n'allais quand même pas la manger.




©Sushi SaléXXXXX

Revenir en haut Aller en bas
» potins : 252
» double compte : Non

» age : 23
» emploi/étude : Lycéenne
» numéro de maison : N°40

Can you keep a secret ?
greatest fear ?:
what Bee's thinking.:
avatar
OMG! Leslie Barton is gorgeous!

MessageSujet: Re: Petits secrets et gros mensonge ♦ Salon ♦ Sébastian   Lun 16 Juil 2012 - 16:16


Sebastian & Leslie





Secrets & mensonges





Sébastian semblait surpris par la proposition de Leslie. Elle était satisfaite de son coup, elle était souvent là où les gens ne s'attendaient pas à la trouver, pleine de surprise cette petite. Le jeune homme accepta le marché en y rajoutant quelques closes. Leslie ne les trouvait pas équitables mais c'était lui le chef après tout et de toute façon, elle comptait réussir la mission qu'il lui avait confié. Si elle avait bien retenu une chose que son père lui avait enseignée de ses années d'école militaire c'est de toujours ramener la victoire. Un vrai petit soldat, en plus sexy.

« Tu parles de moi comme si j'étais un picsou, je suis humaine avant tout, si tu sais ce que ça signifie. »

Leslie avait simplement soulevé la remarque pour souligner à Sébastian qu'elle n'était pas du genre à écraser tout le monde pour l'argent. Elle n'avait jamais été attirée par la richesse, elle en avait uniquement besoin pour une raison vitale en ce moment. Le marché qu'elle entretenait avec Sébastian ne retirait en rien les qualités humaines qu'elle avait toujours eues. Sébastian répondit à sa question. Elle ne comprenait pas comment un père pouvait vivre dans un hôtel loin de son fils alors qu'il avait une maison dans laquelle ils pouvaient vivre à dix. Certes, Sébastian n'avait plus l'âge de vivre avec ses parents, mais elle trouvait la situation dommage. Il ne parla pas de sa mère et Leslie n'osa pas l'interroger à ce sujet. S'il n'en avait pas parlé de lui-même c'était peut-être que le sujet était délicat. Elle savait ce que c'était de vivre sans mère. Elle s'était retrouvée de nombreuses fois face à des situations plus au moins gênantes. La rédaction en primaire où il faut parler de sa mère, le gouter d'anniversaire où un gamin demande innocemment où est sa maman, le jour où dame nature fait son apparition dans la petite culotte d'une fillette. Toutes ses situations elle les avait vécus sans présence féminine.
Leslie entra dans la chambre de Sébastian et le quitta des yeux pour laisser trainer son regard sur la pièce. Sa chambre était impressionnante, tout était conçu pour attirer les filles idiotes qu'il devait ramener chaque soir, mais elle ne se laissa pas attendrir par cette décoration, même si elle la trouvait très jolie. Il y avait même une cascade d'eau sur un mur, il ne se refusait rien. Sébastian lâcha son peignoir et se retrouva nu avant d'enfiler le maillot de bain qu'il avait prévu pour la soirée. Leslie pouvait presque lire la satisfaction qu'il avait de se mettre nu devant elle, sachant très bien que ça la mettait mal à l'aise, il était détestable. Il lança ensuite le sujet du bikini de l'adolescente tout en s'admirant dans un grand miroir orné de lumières. Si il s'imaginait qu'elle allait s'habiller devant lui, il rêvait, elle avait déjà tout prévu et son bikini était sous sa robe, qu'elle n'avait pas l'intention d'enlever.

« J’ai un bikini oui, mais tu n’auras pas le plaisir de le voir. »

Sur ses paroles, Leslie adressa un sourire à Sébastian. Elle avait compris que dans la situation, elle pouvait se permettre d'être un peu plus froide que d'habitude, car c'était presque impossible, mais il se trouvait que c'était Sébastian qui avait besoin d'elle. Elle serait celle qui irait récupérer son argent, on pouvait dire qu'elle lui apportait son aide et elle pouvait faire machine arrière même si elle perdrait beaucoup dans cette histoire. Leslie jeta un coup d'œil par la fenêtre. On apercevait une grande piscine avec plusieurs bars, des chaises longues, un terrain de volley, tout était prêt pour la fête. Elle n'était pas super emballée par l'idée de la fête et pensait plutôt rentrer chez elle une fois l'affaire réglée, mais elle se souvenait avoir invité Roméo et heureusement, il serait là pour la divertir. Les soirées 'je baise tout ce qui bouge comme un chien en chaleur', très peu pour elle. La voix de Sébastian résonna à travers la chambre et Leslie se tourna vers lui, remarquant son torse récemment épilée et lisse. Il parlait de leur arrangement et lui demandait si elle avait besoin d'un plan. C'était surement par politesse, ou bien il lui proposait réellement son aide, elle ne savait jamais comment elle devait interpréter ses phrases. Elle se mit à réfléchir quelques minutes puis répondit simplement, un sourire malicieux aux lèvres.

« Ne t'inquiètes pas, je pense que ça ira, laisse-moi te montrer mes talents de commando, je pourrais te surprendre. »

Sébastian s'installa sur son lit qui paraissait vraiment grand aux yeux de Leslie. Il l'invita d'un geste de la main à le rejoindre. Elle hésita un long moment puis céda sous les yeux insistants du business man. Elle n'aimait pas trop se trouver dans cette situation avec lui. De sa place, elle pouvait sentir le parfum qu'il avait mis, il avait bon gout. Il lui tendit un tube de crème hydratante et malgré l'envie de rire, Leslie comprit qu'elle devait lui en mettre sur le visage, comme s'il ne pouvait pas se débrouiller seul. Elle étala de la crème sur le visage du jeune homme puis le frotta doucement, prenant soin de ne pas abimer sa peau de Ken. Une fois terminé, elle referma le tube et le posa sur la table de nuit. Elle s'était attendue à ce que Sébastian profite de la situation, mais il était resté correct, ce qui l'étonnait. Il n'avait peut-être pas un fond méchant après tout, mais simplement le besoin de contrôler les gens, les dominer. Leslie plongea ses yeux dans les prunelles du jeune homme et exprima clairement ses pensées.

« Je suis sûre que tu n'es pas si méchant, je me trompe peut-être, mais je crois qu'il y a pire comme salaud. »



©Sushi SaléXXXXX


_________________




C'est véridique chez la jeunesse, y'a plus une once de rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OMG! Invité is gorgeous!

Invité
MessageSujet: Re: Petits secrets et gros mensonge ♦ Salon ♦ Sébastian   Lun 16 Juil 2012 - 20:16


Sebastian & Leslie





Secrets & mensonges



Je savais que Leslie ne se déshabillerai pas devant moi, mais au moins j'avais essayé. Si elle était déjà là dans ma chambre c'était vraiment un bon pas et de toute façon, ça ne faisait pas vraiment partie de notre marché, mais je pouvais quand même m'essayer pour avoir de petits extras quand même.

« J’ai un bikini oui, mais tu n’auras pas le plaisir de le voir. »

- Dommage!

Elle m'adressa même un sourire en prime, c'est qu'elle se laissait aller la petite Leslie, je dois bien dire que ça me plaisait bien ce petit caractère. Moins fragile et moins accro au fric que je pensais. Je m'installai donc sur le lit et l'invitai à me suivre. Je voulais voir sa réaction, son malaise. Hé oui, elle avait beau vouloir me faire face, mais elle n'osait pas trop m'approcher non plus. Je lui proposai alors d'élaborer un plan avec elle pour coincer Eygthon, mais Leslie m'indiqua qu'elle avait déjà trouver ce qu'elle voulait faire sans rien même ajouter.

- Très bien Leslie, nous verrons alors si tu es vraiment un commando comme tu le dis. Il faudrait qu'il sache que l'argent pris me revenait, j'imagine que tu peux inclure ça dans ton petit plan.

Elle avait déjà un plan, c'est qu'elle était maligne, c'est qu'elle avait un cerveau plus développer que la plupart des femmes que je ramassais chaque soir. Ou bien, elle voulait m'en mettre plein la vue et qu'elle ne voulait tout simplement pas que je l'aide. Du genre avoir affaire le moins possible à Sebastian. Tant mieux, ça m'évitait de perdre du temps à cause de ce minable bourré de frics qui n'était même pas capable de rembourser ses dettes. Je sortis de ma poche mon tube de crème hydratante et me rapprochai de la jeune fille. Nous étions quand même sur mon lit et elle n'osait même pas me toucher. Voilà que c'était une bonne occasion pour ça. Je lui tendis le tube qu'elle prit avec surprise et j'attendis que Leslie commence à m'en mettre. Cette proximité lui donnerait peut-être le goût d'aller de l'avant. Je me laissai faire et ce que j'attendis, n'arriva pas malheureusement. Elle me regarda ensuite trop intensément dans les yeux à mon goût. Son contact visuel était trop gentil, trop intéressée tout d'un coup.

« Je suis sûre que tu n'es pas si méchant, je me trompe peut-être, mais je crois qu'il y a pire comme salaud. »

- Haha!!! Va demander ce que je fais aux filles! Là tu réviserai peut-être ce que tu viens de dire et non je n'ai pas envie d'être gentil avec des salopes. Les femmes sont des salopes.

Je me levai et me retournai, car j'avais dit ça juste pour énerver Leslie et lui montrer qu'elle avait foncé trop loin. On ne disait pas que Sebastian était gentil.

- Alors tu vois, quand tu me diras que je suis gentil, je te répondrai que je ne suis pas le petit toutou de personne.

J'avais été chercher ma crème que Leslie avait posé plus loin pour aller la porter dans la salle de bain. Je me regardai dans le miroir. Leslie était toujours là. Les invités avaient commencé à arriver. Elle n'avait pas envie d'aller voir ailleurs maintenant que nous avions parlé? Voilà un bon moyen de lui montrer que le salaud était bien là et qu'elle ne me redirai plus une chose pareille.

- Tu vas rester là bien longtemps ou tu vas me sucer un bon coup?

Elle parut outrée bien entendu et elle se leva de manière frustrée. Pas la peine, je savais que j'allais me ramasser un paquet de conneries. Les femmes n'aimaient pas qu'on les traite comme ça, mais moi c'est ce que je faisais. Pas d'attachement, juste ce qu'il fallait pour s'amuser rien de plus.

- Oui moi aussi je t'adore Leslie, on se revoit tout à l'heure à la fête et j'espère que tu tiendras ta part de marché, je crois que je serai bien occupé, mais une fois que tu auras fini ce que tu as à faire, envoie moi un SMS, on se donnera rendez-vous ici dans ma chambre pour voir si le compte est bon.

Je n'avais pas regarder la jeune fille s'en aller, j'avais à présent mon téléphone qui avait maintenant 5 appels manqués. Leslie m'avait surtout secoué et moi j'en avais rajouté beaucoup plus qu'il en aurait fallut en sachant bien qu'elle allait récupéré mon argent sans me demander rien en retour.



©Sushi SaléXXXXX

Revenir en haut Aller en bas
» potins : 252
» double compte : Non

» age : 23
» emploi/étude : Lycéenne
» numéro de maison : N°40

Can you keep a secret ?
greatest fear ?:
what Bee's thinking.:
avatar
OMG! Leslie Barton is gorgeous!

MessageSujet: Re: Petits secrets et gros mensonge ♦ Salon ♦ Sébastian   Mar 17 Juil 2012 - 18:31


Sebastian & Leslie





Secrets & mensonges





Leslie regarda Sébastian se lever du lit et filer vers sa salle de bains sans oublier de préciser qu'il n'avait pas envie d'être gentil avec les femmes qu'il considérait de salopes. Leslie baissa la tête et fixa la housse de couette. Elle ne savait pas ce qu'il lui avait pris de vouloir penser que Sébastian pouvait être gentil, mais elle regrettait déjà ses paroles. De retour de la salle de bain, il était énervé et haussa la voix à travers la pièce, faisant comprendre à l'adolescente que si elle ne voulait pas lui faire de faveur sexuelle, elle était priée de dégager et vite. Les yeux de Leslie s'écarquillèrent. Elle n'était pas habituée à ce qu'on lui parle si méchamment et violemment. Elle se leva frustré et fixa Sébastian d'un air blessé.

« Les femmes, des salopes ? Mais écoutes tu as peut-être raison, ce n'est pas moi qui vais te contrarier, aucune femme ne s'est occupé de moi. »

Leslie lança un regard rempli de dégout dans la direction de Sébastian. Elle ne savait pas pourquoi il agissait ainsi envers les filles, mais il était clair qu'il avait une dent contre elles. Leslie ressentait de la tristesse sans vraiment savoir la raison. Sébastian était allé trop loin. Elle quitta la chambre sans un mot et traversa le long couloir de sa maison. Elle comptait récupérer l'argent qu'un homme lui devait puis elle le rendrait au business man avant de lui annoncer que leur marché était terminé. Elle ne voulait plus continuer. Tant pis si elle avait besoin de Sébastian pour obtenir de l'argent, elle trouverait un petit travail dans un magasin de vêtements et même si le salaire qu'elle se ferait en un mois valait l'argent que le business man lui donnait pour une journée, elle se débrouillerait. Elle ne venait pas de ce monde-là et elle avait eu tort d'y mettre les pieds, elle était plus faible qu'elle ne le pensait. Leslie salua le majordome puis poussa la porte d'entrée. Elle s'installa sur l'escalier qui menait vers le jardin et attendit. Elle ne savait pas vraiment ce qu'elle attendait, mais elle n'avait pas envie de se mêler à la foule de gens stupides qui attendaient que le soleil se couche pour se bourrer la gueule et s'envoyer en l'air. Installée sur les marches en pierre, l'adolescente se remémorait son plan. Elle en avait prévu plusieurs de façon à avoir toujours une solution de rechange si la situation ne tournait pas à son avantage. Elle jeta un coup d'oeil à sa montre. Il était encore tôt, elle devait attendre que la fête bat son plein pour être moins repérable. Elle ne savait pas à quelle heure Roméo comptait venir, mais elle espérait que ça serait assez tôt, après tout, il était le seul qu'elle avait envie de voir à cette fête.
Des pas s'avançaient dans la direction de Leslie et aussitôt elle se leva. Elle reconnaissait la démarche de Sébastian. Il ouvrit la porte et l'adolescente se trouva dos à lui. Sans le regarder, Leslie lâcha quelques mots.

« Vas te faire foutre Lewis. »

Sans rien ajouter, elle quitta les escaliers pour aller dans le jardin, là où la fête avait lieu. Elle attrapa un verre remplit d'un cocktail orange au passage et s'éloigna le plus possible, prenant soin de se mettre à l'écart pour que personne ne vienne la déranger. Il était rare qu'elle manque de respect envers quelqu'un, c'était son éducation qui voulait ça mais sur le fait, elle n'en avait rien à faire. Pourquoi serait-elle respectueuse avec cet homme détestable, qui prenait plaisir à faire souffrir tous les gens qui l'entourent ? Elle avait pensé qu'il y avait du bon en Sébastian, mais cette erreur, elle n'était pas prête de la refaire. Elle porta son verre à ses lèvres et avala quelques gorgées du cocktail alcoolisé. La nuit allait être longue pour l'adolescente.




©Sushi SaléXXXXX


_________________




C'est véridique chez la jeunesse, y'a plus une once de rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OMG! Invité is gorgeous!

Invité
MessageSujet: Re: Petits secrets et gros mensonge ♦ Salon ♦ Sébastian   Mer 18 Juil 2012 - 0:17


Sebastian & Leslie





Secrets & mensonges



Ce que je voulais faire, c'est faire regretter à Leslie ce qu'elle venait de me dire. Je dois dire que j'y avais été fort sur ce coup là et je vis aussitôt qu'elle était blessée et pourtant je restait de marbre pour rester dans mon rôle. J'avais tellement joué cette carte, je savais comment m'y prendre. Je n'étais pas ce gentil Sebastian qu'elle avait dit, j'imagine que maintenant elle s'en voulait de m'avoir dit ça. Je ne pris pas plaisir de le faire cette fois-ci. Leslie n'était pas comme les filles que je ramassais sur le trottoir ou dans les bars, elle avait de l'audace. Maintnant qu'elle partie comme une furie, je me sentis soulager de ne plus voir son visage et cette mine dégoûtée.

« Les femmes, des salopes ? Mais écoutes tu as peut-être raison, ce n'est pas moi qui vais te contrarier, aucune femme ne s'est occupé de moi. »

Avait-elle lancée avant de quitter. Cela m'avait fait retourner vers la jeune femme et je la vis sortir de ma chambre rapidement. Ce qu'elle venait de me dire venait de me frapper grandement. Je n'étais pas au courant qu'elle n'avait pas sa mère tout comme moi. En fait, j'avais vécu avec elle un certain temps avant que mon père ne divore, mais quand même, le sujet de maternité était sensible avec moi et il l'était plus maintenant alors que Leslie venait de le dire tout haut et cela montrait à quel point j'avais enfoncé mon venin profondément. Je ne pus que me réinstaller sur mon lit pour me traiter de con et réfléchir à ce qui venait de se passer. Je ne comprenais pas moi-même ce qui venait de se passer d'abord. Et depuis quand je me posais trop questions pour commencer? Je ramassai mon verre de whisky et le bu d'une traite. Ce n'était pas le temps de se ramollir quand même. J'évitais tellement ce genre de situation que j'imagine que ça devait arriver. Je regardai mon téléphone, Aaron était en route et je devais vite me remettre dans le bain de la fête. Je savais que Leslie ferait quand même ce que nous étions dit alors je pouvais toujours essayer de m'expliquer, mais bon, c'était inutile tellement je faisais exprès d'être détestable. Je sortis donc de ma chambre en vérouillant la porte derrière moi et je descendis doucement l'escalie et je me dirigeai vers l'extérieur. En sortant, je vis Leslie assise dans les marches alors j'ouvris la porte pour m'excuser en quelque sorte, mais la jeune fille sû que c'était moi et c'était sans me regarder qu'elle me lança:

« Vas te faire foutre Lewis. »

Je restai figé un instant avant de reprendre mon air d'avant. Finalement, je n'avais pas à faire d'excuse. Elle me voyait telle que je le voulais.

- Avec plaisir!

Je restai un instant dans les marches en la voyant disparaître dans le jardin. Les invités étaient là alors, il fallait sortir le grand jeu. Je me dirigeai vers eux tout fier d'avoir cette fête pour moi, ces filles en bikini et cet alcool qui coule à flot.

- Bonsoir à tous, pour ceux qui ne connaissent pas Sebastian Lewis!!!! Vous allez vite comprendre qui est le king des partys ici! Buvez, mangez et baisez comme vous le voulez ici, ca c'est ça une vraie fête!

Les gens applaudirent ma venue et j'allai autour d'une belle blonde aux attributs assez intéressants pour lui prendre la taille et l'embrasser dans le cou. La musique partie et c'est ainsi que la fête débuta, il allait avoir bien de l'action. Leslie traînait au loin et je surveillais de prêt la venue d'Eyghton à ma fête.



©Sushi SaléXXXXX

Revenir en haut Aller en bas
OMG! Contenu sponsorisé is gorgeous!

MessageSujet: Re: Petits secrets et gros mensonge ♦ Salon ♦ Sébastian   

Revenir en haut Aller en bas
 

Petits secrets et gros mensonge ♦ Salon ♦ Sébastian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Casse tête code secret
» Salon des Associations de Chartres 04 & 05 Septembre 2010
» petits aimants pour figurines
» [Flood] Le Salon de Thé
» Salon de l'imaginaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ҩ I know what you're keeping. :: play with me :: 
WSA Version 1.0
 :: 
Ϟ Le cimetière des RP
-